Long courrier - 7 septembre 2013

Des touristes visitent le forum antique de Rome, en Italie.
Photo: Agence France-Presse (photo) Vincenzo Pinto Des touristes visitent le forum antique de Rome, en Italie.

Hébergement à Paris et Londres

 

« Je veux aller passer une semaine à Paris et une autre à Londres avec mon adolescente. Quel est le meilleur moyen de trouver à se loger pour pas trop cher dans ces deux villes ? Avez-vous des sites Internet, des agences de location, de l’hébergement dans des couvents, etc., à recommander ? »

 

Hélène Larue, Montréal

 

À Londres, le prix des appartements est un peu élevé, mais on peut en trouver à des prix raisonnables chez Homelidays, une agence qui s’est spécialisée dans la location d’appartements en Europe entre particuliers. Aston’s Apartments en offre pour sa part dans des maisons victoriennes au sein de quartiers sympas. Il y a également une petite agence familiale qui propose des B B sans génie mais dans des familles plutôt accueillantes et à des bons prix.

 

Quant à LHS London, l’office de tourisme londonien qui a des bureaux dans les aéroports et les gares les plus fréquentées, il détient des listes d’appartements à différents tarifs et une liste de B B par quartiers.

 

Des couvents à Paris ? Munissez-vous du Guide Horay ou du Saint-Christophe pour connaître ceux qui accueillent des visiteurs. Par contre, vous devrez rentrer avant 23 h dans la plupart des cas.

 

Pour des hôtels de 50 à 60 euros : Solar et Aviatic, dans le 14e arrondissement, métro Denfert-Rochereau. Sinon, il y a un petit appartement disponible dans le même arrondissement, au coin de la rue Daguerre, à 800 $ par semaine. Daguerre est une rue commerçante qui donne dans les fruits et légumes, poissonneries, boulangerie et boucheries… En comptant bien, cela revient mois cher qu’un hôtel. alain@alainlabonte.ca.

 

Rome, et après

 

« Nous planifions un séjour en Italie fin avril-début mai. Nous serons une semaine à Rome. Je penche pour un appartement dans le Trastevere : c’est une bonne localisation pour un premier séjour, ou devrions-nous privilégier le centre ? Que pensez-vous de nos dates en regard de la température et de l’affluence de touristes ?

 

« Aussi, après Rome, nous aimerions passer une semaine dans un hôtel de qualité ou un appartement bien situé en bord de mer (repos et courtes excursions) : est-ce que cette période de l’année nous “ oblige ” à regarder plus au sud, vers Positano, par exemple ? Nous sommes naturellement plus attirés par la partie nord du pays et nous voyagerons par train. »

 

Louis Nadeau, Québec

 

Avec septembre et octobre, c’est certainement la meilleure période pour visiter Rome. Évidemment, il y a toujours des touristes car la ville s’y prête bien. Le Vatican est assez fréquenté depuis l’arrivée du pape François. Le Trastevere est un bon endroit pour rayonner dans toute la ville, pas besoin d’essayer le centre. Le temps est clément, ni trop chaud, ni trop froid.

 

En ce qui concerne l’après-Rome, vous pouvez aller vers Sperlunga, Civitavecchia et Anzio. Au nord : les Cinque Terre et les plages de Toscane. Le train et l’autocar relient tous ces villages. Quant à Positano, il commence à avoir son lot élevé de touristes. C’est plus chaud, certes, mais déjà bondé.

 

Hôtels au Costa Rica

 

« Je prévois de faire un voyage seule au Costa Rica en janvier prochain. J’ai remarqué que le prix des hôtels a beaucoup augmenté. J’avais espéré me payer un peu de luxe, mais je réalise que ce sera difficile. En même temps, disons que les dortoirs ne m’intéressent plus autant qu’avant ! J’aimerais trouver des endroits sympathiques où je pourrais rencontrer des gens sans que ça me coûte toutes mes économies. Si vous pouvez me faire des suggestions, ce serait apprécié.

 

Je compte partir deux semaines, je n’ai pas décidé de mon parcours, mais j’irai sûrement à Manuel San Antonio et à Montezuma. »

 

Annie Chouinard

 

Je vais souvent à Tamarindo, là où, sur les plages annexes, les tortues vont déposer leurs oeufs. Une lectrice m’a déjà dit qu’elle avait trouvé des rochers coupants et des vagues pour les surfeurs. J’y suis allé avec ma fille, qui avait 10 ans à l’époque : elle n’a pas fait de surf mais s’est baignée tous les jours et elle est sortie indemne des vagues. Au sud, vous avez Montezuma. Contact : La Palapa.

 

Quant à Manuel Antonio, le village le plus près est Parrita. Il y a une guest house appelée Beso del Viento. Pension complète ou demi-pension avec piscine sur les lieux et la plage à 100 mètres.

 

Quelques semaines en Espagne

 

« J’aimerais passer quelques semaines en Espagne, en février ou mars 2014. Est-il possible de louer quelque chose pour pas trop cher ? Avez-vous des adresses ou des personnes que je pourrais contacter ? »

 

Jean Mercier, Montréal

 

Tout dépend de la partie de l’Espagne que vous voulez visiter : Andalousie, Catalogne, costas de tous bords, Pays basque, Manche ? Pour vous faire une idée précise, je vous conseille de consulter les guides Lonely Planet Espagne du Sud et Espagne du Nord.

 

Un hôtel à Marseille

 

« Je suis une lectrice assidue de vos chroniques dans Le Devoir. Je me demandais si vous pouviez me recommander un hôtel à Marseille, en me précisant dans quel quartier il est situé. »

 

Diane Parent, Montréal

 

Près de la gare : l’hôtel Vertigo. Au métro Notre-Dame-du-Mont : l’hôtel Première Classe. Sur la Corniche : l’hôtel Perron. Tout près de l’opéra : l’hôtel Relax. Et près de la Cannebière : le Lutetia.

 

À suivre

 

Pour visiter l’Afghanistan à vélo de montagne, Madagascar à pied, les sommets du Soudan, les rivières de la Sierra Leone ou la jungle du Panama, une agence basée à Londres organise des voyages inusités. Secret Compass se soucie du rôle du tourisme dans la reconstruction de la confiance et de la stabilité des zones post-conflit et des pays en développement. Ses dirigeants croient qu’il faut remettre en question l’idée selon laquelle ces régions sont vouées à l’abandon et inaccessibles.

 

Selon l’agence, il faut faire tomber les barrières du tourisme traditionnel et aller à la rencontre des gens, aussi loin et reclus soient-ils. La tolérance vient de la connaissance et de la compréhension de l’autre.

À voir en vidéo