Le vin de bonheur pour la fête des Mères

Du mousseux pour maman…
Photo: Jean Aubry Du mousseux pour maman…

Pour ces femmes qui sont aussi mamans, j’avais imaginé une chronique peignant le caractère de chacune d’elles en lui attribuant le mousseux de son cru. Comble de coïncidence, Luke, le garçon de ma blonde, écrivait cette semaine son propre texte à sa mère.

Pour ces femmes qui sont aussi mamans, j’avais imaginé une chronique peignant le caractère de chacune d’elles en lui attribuant le mousseux de son cru. Comble de coïncidence, Luke, le garçon de ma blonde, écrivait cette semaine son propre texte à sa mère.


Le voici résumé, fautes d’orthographe comprises : « Le vin de bonheur. Pour maman je te donne le vin de bonheur. Le vin de bonheur a beaucoup fruit. C’est comme l’air de printemps. Si tu veut tu peus le gouter. Sa goute les nuage. C’est le vin des vins tous le monde veut le gouter le vin de bonheur. C’est comme du champagne. » La vérité perlerait-elle de la bouche des enfants ?


Amoureuse. Deutz Brut Classic (60,75 $ - 10654770) : c’est une maman rêveuse, surtout lorsque les enfants sont partis à l’école alors qu’elle vit encore l’émotion champagne de la veille. Chez Deutz, elle adore la fine vivacité, le délié de texture à la fois suave et séduisant, la transparence des tonalités, l’élégance. (5)***1/2


Captivante. Bollinger Spécial Cuvée Brut (70,25 $ - 384529) : ces grands soirs où elle est seule à la maison avec son homme, que le repas s’annonce champagne de A à Z, que la robe moulante moule déjà les désirs et que l’oeil brille à vous aveugler un borgne, maman reçoit Bollinger chez elle. Avec émotion, plénitude, con sistance, le champagne nourrit le verbe et le geste, l’intrigue et la tient longuement en haleine. (5 +)****


Économe. Raventos i Blanc Brut 2009, Cava, Espagne (20,15 $ - 11140615) : c’est que maman les aime avec du caractère ! Rêve-t-elle de ces soirées espagnoles chaudes où tout commence par des tapas et finit par un bec ? C’est net, bien sec, tonique surtout. Belle affaire. (5)***


Ferrari Brut, Italie (25,55 $ - 10496898) : ce sont ses copines qui l’ont mise sur la piste lors d’une soirée mère-poule où chacune apportait un vin. Elle ne peut s’en passer depuis, car cet italien bien né offre le « forfait champagne » en format réduit. Mais de même inspiration ! (5)***1/2


Mumm Prestige Brut Napa, Californie, États-Unis (30,25 $ - 11442701) : maman a pris des rondeurs et ses rondeurs ajoutent à sa sensualité. Généreuse, entière, altruiste, elle respire la vie et l’anime sans ménagement. Sans compter qu’elle est charmeuse à ses heures, comme ce séduisant mousseux. (5)***


Champagne Delamotte Brut (43,25 $ - 10839660) : maman se récompense sans qu’il y ait d’occasion spéciale, simplement pour le plaisir d’un bon verre de champagne, au fruité simple, franc, éclatant, bien né. La vie est trop courte pour se priver, après tout ! (5)***


Champagne Barnaut G.C. Blanc de Noirs Brut (47,75 $ - 11152958) : maman aime bien le carré d’agneau, mais le blanc sec et le rouge l’étourdissent. Ce Barnaut entre en scène avec panache, corps, prestance et fruit, à bon prix. Elle aime ! (5)***


Champagne Beaumont des Crayères Grand Rosé (49,25 $ - 11553196) : si le rose aux lèvres lui sied bien, ce champagne lui donne plus d’éclat encore, alors que la dame devient plus volubile et animée, surtout avec ses copines de filles. C’est parfumé avec un dosage moyen, avec une idée de caresse derrière. (5)***


Élégante. Champagne Bru no Paillard Brut Première Cuvée (62 $ - 411595) : c’est que maman se demande encore si elle a laissé ouvert son pot de bâtons de vanille dans la cuisine, tant sa présence emplit la pièce entière !


Avec Paillard, elle sait que la volaille à la crème ou le saumon à l’estragon sera gagnant. Surtout, elle se découvre un goût pour la confection soignée et la volupté, cela avant de tomber dans les bras de son homme. Imaginez la suite ! (5 +)***1/2


Épanouie. Fleury Brut 1996 (98,50 $ - 11544062) : elle a 82 ans, ma mère à moi, adore le grand cognac (qu’elle sirote à la petite cuillère avant le dodo), sait reconnaître la qualité des choses mais surtout ce qui se cache derrière. Au faîte de sa gloire, ce beau champagne égrène ses jours heureux où son Roméo savait y faire côté boire et le partageait avec elle. C’est complexe, détaillé, profond, satiné, d’un équilibre impeccable. (5)****


Mystérieuse. Champagne Egly-Ouriet Tradition Grand Cru Brut (77,25 $ - 11538025) : c’est comme ce plat préparé dont on ne sait, en entrant à la maison, sous quel registre épicé il évolue, tant le mystère plane et l’appétit rôde. Papa s’est surpassé aux fourneaux pour maman et son champagne, lui, ne cesse de se surpasser sur le plan de la complexité. Un grand vin rigoureux, intense et profond, champagne de corps, de coeur et d’esprit. (5 +)****


Racée. Krug Grande Cuvée Brut (276 $ - 727453) : maman cultive ici le mystère pour mieux retenir son homme… à la maison. Même ses enfants lui trouvent des qualités qu’elle distille au compte-gouttes lors de préparations culinaires dont elle a seule le secret. Tempérament bien trempé, la dame captive par son intelligence vive, sa profondeur et sa culture, qu’elle se garde bien de trop étaler car elle est d’une classe, d’une classe… (5 +)****1/2


Raffinée. Pol Roger Brut (63 $ - 00051953) : on ne lui enlèvera pas son Pol Roger ! Que non. C’est son champagne. Celui qui se désire déjà avant le désir, qui se vit déjà par procuration avant le premier train de bulles. Exquise pureté, raffinement, bien sûr, mais aussi cette valse gracieuse du fruité que la maison sait créer comme nulle autre. L’impression de boire dans un bas de soie, tant c’est… soyeux ! (5)***1/2


Romantique. Taittinger Com tes de Champagne Blanc de Blancs Brut 2002 (152,25 $ - 867606) : elle a toujours voulu avoir des enfants, les a eus et tient encore son compagnon pour un prince vraiment, mais vraiment charmant.


Sans compter qu’il a du goût, le monsieur ! Un champagne multifacettes aux épaisseurs fines et suggestives, à la sève profonde liée comme un ruban de velours au cou de la belle. (5)****1/2


Sportive. Champagne Veuve Clicquot Ponsardin Brut (71 $ - 563338) : quand elle ne fait pas les courses à la vitesse grand V, madame s’assure de bondir à l’aube pour délier les muscles, sculpter la silhouette pour mieux soutenir ce tonus nécessaire à sa vitalité naturelle. Moderne, intense, décidée, fonceuse, elle sait aller au fond des choses en livrant la marchandise. Cette Veuve Clicquot est son mentor. (5)***1/2


Spirituelle. Henriot Blanc de Blancs Brut (76 $ - 10796946) : maman est aussi animatrice, le matin, sur les ondes d’une radio où elle livre toute la mesure de son esprit. Son maquillage est tout sauf voyant, sa tenue, aussi zen que pratique, ses idées, simples mais toujours lumineuses. À son contact, on prend en hauteur, en élévation. Jamais elle ne hausse le ton à la maison, l’harmonie règne. Elle adore le chardonnay de cru, aérien, persistant. (5)***1/2


 

Jean Aubry est l’auteur du Guide Aubry 2013, Les 100 meilleurs vins à moins de 25 $ et chroniqueur à l’émission Ça commence bien ! sur les ondes de V tous les vendredis.

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.