Bonne ou mauvaise réputation, telle est la question

Le décor du restaurant montréalais La Mauvaise Réputation est un mélange de styles.
Photo: François Pesant Le Devoir Le décor du restaurant montréalais La Mauvaise Réputation est un mélange de styles.

Avec un nom pareil, il ne faut vraiment pas se tromper ! J’étais donc curieux de voir si La Mauvaise Réputation est un endroit fiable et recommandable. Certes, on ne parle pas ici d’un grand restaurant, mais d’un établissement de restauration rapide où consommer poutines, burgers, poulet frit ou ailes de poulet.

La Mauvaise Réputation, dont la terrasse déborde dans la rue Saint-Denis à Montréal, peut recevoir une soixantaine de personnes à l’intérieur, entre le bar, les hautes banquettes et les tables basses.


Le décor est un mélange de styles, qui donne l’impression d’un local en construction, avec ces planches de contreplaqué vissées au mur. Mais non, celles-ci font vraiment partie du décor de l’établissement. Un bar service, mais doté d’un comptoir, offre aussi la possibilité d’y prendre un repas.


Une bonne bière sur la terrasse


Depuis l’arrivée des beaux jours, le restaurant est ouvert le midi, et sa terrasse est souvent prise d’assaut. Il est en effet agréable d’y boire une bonne bière pression.


La salade César est un exemple de plat que l’on retrouve dans bien des établissements, mais malheureusement, elle n’est pas toujours à la hauteur de sa réputation.


Ici, la salade, composée de laitue romaine, de dés de bacon et de croûtons, manquait assurément de goût. Elle aurait gagné à être mieux assaisonnée.


Côté burgers, mon invitée a opté pour le Fish Burger et moi, pour le Pulled Pork, soit du porc braisé et effiloché, servi avec de la salade de chou sur le dessus.


Le poisson du Fish Burger est en réalité le même que pour le Fish’n Chips du menu, mais servi dans un petit pain grillé. Il s’agit d’un beau morceau de morue entouré d’une pâte à frire, le tout servi sur une feuille de laitue avec un cordon de sauce tartare.


La pâte se détachait facilement du poisson et, ramollie par la chaleur du poisson et le couvercle du pain, avait perdu de son côté croustillant. Par contre, la morue était parfaitement fraîche et se détachait très bien. Le burger au porc effiloché est servi avec des oignons caramélisés, de la salade de chou, une feuille de laitue et de la mayonnaise. C’est bon, mais ça ne ressemble en rien à un burger classique. Les oignons donnent un goût sucré à l’ensemble ; une petite pointe de piment léger ou de gingembre pourrait atténuer ce goût sucré trop prononcé.


Avec une bonne bière rousse ou blonde, ça va, et comme les frites servies sont bonnes, bien cuites et croustillantes, l’ensemble n’est pas si mal. Cela dit, ce ne sont pas les burgers de la regrettée Paryse de la rue Ontario.


Enfin, on propose un très bon gâteau au chocolat et un champagne de petit propriétaire vendu à 55 $ la bouteille. Une aubaine ! Pour boire, pourquoi pas, avec un burger.


Bonne ou mauvaise réputation, la question se pose encore.


Plus : une jolie et agréable terrasse pour prendre une bonne bière.


Moins : des plats qui gagneraient à être mieux assaisonnés.


 

Collaborateur

À voir en vidéo