Les jolies mousses

Faciles à installer, les mousses ont un effet apaisant. Ci-dessus, le travail de la compagnie Aménagement paysager Pyrus.
Photo: Suzanne Campeau Faciles à installer, les mousses ont un effet apaisant. Ci-dessus, le travail de la compagnie Aménagement paysager Pyrus.
Derrière Bryophyta Technologies, qui produit des mousses, se trouve une femme passionnée de cette matière, Suzanne Campeau, biologiste de formation. Pendant 10 ans, elle a travaillé avec le Groupe de recherche en écologie des tourbières de l’Université Laval. En 2003, elle a lancé son entreprise afin de développer de nouveaux produits utilisant ces plantes particulières. L’année 2012 marque un tournant : elle s’associe à la Pépinière François Lemay, s’assurant ainsi une plus grande visibilité et un réseau de distribution. Bryophyta signifie « mousse » en latin.
 
Dans un aménagement, elles apporteront une touche de finition subtile et lumineuse. Faciles à installer, elles ont un effet apaisant, et leur texture délicate est charmante.
Deux mousses tolèrent le soleil et une, la sécheresse, tandis que les autres préfèrent une situation mi-ombragée et des conditions légèrement humides. Et toutes n’aiment pas trop être piétinées.
 
La belle des sables

Racomitrium canescens est souple et très résistante à la sécheresse. Elle s’adapte aux conditions ensoleillées ou mi-ombragées. Son tapis a un aspect gazonnant, vert vibrant lorsqu’humide et mat lorsque sec.
 
L’échevelée

Callicladium haldanianum forme un tapis vert émeraude qui tourne au roux à l’automne. Elle se cultive à l’ombre et se place bien entre les pas japonais.
 
Lit de plumes

Ptilium crista-castrensis, qui ressemble à une fougère miniature, est résistante malgré son apparence délicate. Elle se cultive à la mi-ombre. À l’automne, elle se colore de roux.
 
Velours végétal

Dicranum scoparium, d’un vert profond et d’allure peignée, croît en conditions ombragées.
 
Dentelles de fée

Thuidium delicatulum est vert tendre et délicate ; l’automne, elle devient rousse. Elle préfère les emplacements ombragés et humides.
 
Délicates étoiles

Polytrichum strictum forme un tapis étoilé d’un vert sombre. Elle tolère le soleil et préfère les substrats organiques et acides.
 
Préparation, installation et entretien

Cultivé sur un treillis mince en polyester, le produit final ressemble à un tissu vivant ou à un tapis vert. Vendu en format de 90 cm par 122 cm, on le découpe à l’aide de ciseaux, selon la dimension et la forme des plaques désirée. Avant d’étaler le tissu de mousse, on élimine toute autre végétation.
 
Le sol doit être drainant, aéré, sablonneux et légèrement acide. S’il est humide, organique et un peu alcalin, une seule espèce pourra y croître : la Dentelle de fée. Au besoin, on peut étendre une mince couche de terre à jardin, mais surtout, on ne met pas de mousse de tourbe, qui retient trop l’humidité. Nul besoin de travailler le sol en profondeur, car les mousses ne forment pas de racines, mais des rhizoïdes qui demeurent en surface.
 
Ensuite, on installe nos plaques, on les ancre à l’aide de petites crampes et on terreaute les joints. Les deux premières semaines, on arrose s’il fait soleil et chaud, après, rien. Il ne faut surtout pas surarroser : si elle sèche, elle va s’en remettre et demeurera tout de même jolie. Aucune fertilisation n’est nécessaire. Il est important de bien désherber le tapis de mousse et d’enlever les feuilles qui s’y déposent à l’automne.
 
Longue à produire, cette matière haut de gamme est chère, mais il n’est pas nécessaire de couvrir de grandes surfaces pour obtenir un bel effet. bryophyta.ca
 
Un sarcloir format compact

Fondée en 1895, Garant est une compagnie canadienne qui a fait ses preuves en mettant sur le marché d’excellents outils de jardinage au cours des années. Voici un des petits derniers de la collection Botanica : un sarcloir de format compact.
 
Ce sarcloir est long de 58,5 cm et son manche de bois, de 35,5 cm, est muni d’une poignée antidérapante. Sa solide tête en acier forgé, formée de trois dents, fait 7,6 cm de large par 22,8 cm de long. Un outil idéal dans les espaces restreints, où il facilite le travail de sarclage et de l’ameublissement du sol.
 
Journées des plantes originales

Ce week-end des 4 et 5 mai, au Jardin Daniel A. Séguin de Saint-Hyacinthe, auront lieu pour la deuxième fois les Journées des plantes originales. Seront sur place pour présenter leurs nouveautés et leurs innovations : Albert Mondor avec sa sélection Réserve naturelle, la Pépinière Abbotsford, le Paradis des orchidées, le Chti’Jardinier voyageur, Rosiers rustiques, Les Jardins Michel Corbeil (producteur de vivaces) et Cactus fleuri.
 
Albert Mondor, porte-parole de l’événement, animera un atelier sur l’aménagement de potée et d’arrangement nouveau genre, dimanche à 11 h. Une belle occasion de faire des découvertes et de rencontrer des spécialistes !
 
Cours de viticulture amateur

Anatomie 101 de la vigne, plantation, palissage, taille, visite du vignoble… Le 11 mai, et le 15 juin, de 9 h à 12 h. Artisans du terroir, 1150, rang de la Montagne, à Saint-Paul-d’Abbotsford. Prix d’entrée : 35 $, ou 50 $ pour deux personnes. info@vigneschezsoi.ca


***

Dans la bibliothèque

Le jardinier-maraîcher. Manuel agriculture biologique sur petite surface
Jean-Martin Fortier
Édition Écosociété,
coll. « Guides pratiques », 2012
 
Ce manuel pratique d’agriculture biologique sur petite surface est un outil unique pour quiconque désire commencer une microferme. Quant au jardinier amateur, il y trouvera une mine d’informations intéressantes à appliquer dans son jardin.
 
Jean-Martin Fortier, l’auteur et propriétaire des Jardins de la Grelinette, partage 10 ans d’expérience avec générosité et clarté. Il explique avec une totale transparence les principes, les méthodes et les astuces qui ont favorisé la réussite de leur production maraîchère et la rentabilité de l’entreprise. En annexe, il partage ses notes très pratiques sur la culture de 25 légumes. Ce mode de vie alternatif, selon l’auteur, n’est pas uniquement rentable, il procure une qualité de vie intéressante et satisfaisante. Son excellente préface est de Laure Waridel et les belles et sobres illustrations sont de Marie Bilodeau.

Au jardin cette semaine

Selon les moyennes printanières, le dernier risque de gel pour la région de Montréal est le 3 mai. À partir de cette date, on plante sans inquiétude les plantes qui tolèrent les nuits fraîches. Pour les autres régions, les risques demeurent un peu plus longtemps. Pour savoir à quelle date est le dernier risque de gel dans votre localité, vous pouvez consulter le site agrometeo.org.
 
La terre noire vendue sur le marché contient généralement de la matière organique fortement décomposée, souvent mélangée avec de l’argile et du sable. Elle peut contenir de nombreuses graines de mauvaises herbes et être très acide. Le meilleur choix pour améliorer les propriétés du sol demeure le compost. S’il y a nécessité d’ajouter une grande quantité de terre pour réaliser de nouveaux projets, on conseille la terre à jardin.
 
Les arbres et les arbustes à racines nues sont plantés du début de mai jusqu’au début de juin si les températures demeurent fraîches.
 
Dans les plates-bandes, on casse la croûte du sol avec un sarcloir et on arrose au besoin.

Un avant-goût de Mosaïcultures 2013

Déclaré l’événement horticole de l’année par le Conseil canadien du tourisme de jardins, Mosaïcultures international Montréal 2013, au Jardin botanique, sera une sortie incontournable cet été. Le thème, « Terre d’espérance », sera décliné en six volets : l’interdépendance entre l’homme et la nature, les actions positives de l’homme sur son environnement, les espèces et les écosystèmes en voie d’extinction, la nature en ville, la beauté et la fragilité de la vie sur la planète et la paix, une condition essentielle pour la survie de la planète.
 
Une quarantaine d’œuvres d’art floral en 3D en provenance d’Europe, d’Asie, des Amériques, du Moyen-Orient et de l’Afrique seront présentées. D’ici l’ouverture de Mosaïcultures, le 22 juin, une photo par semaine sur le making of de l’événement sera présentée dans cette page pour vous en donner un avant-goût.

À voir en vidéo