Long-courrier - 6 avril 2013

La plage de Copacabana à Rio de Janeiro, au Brésil.
Photo: Agence France-Presse (photo) Yasuyoshi Chiba La plage de Copacabana à Rio de Janeiro, au Brésil.

Séjour à Trieste


Je vais séjourner pendant deux semaines à Trieste (appartement loué) à partir du 22 avril. J’aimerais savoir si vous avez des suggestions de restos, cafés, bars, etc., typiquement triestains et fréquentés par les gens de la place. Également, quels endroits valent le déplacement dans les environs de cette ville ?


C. R., Montréal

 

Autour de la piazza Cavanna, de petites échoppes vendent des produits du terroir. Également, une chose unique à Trieste : les ozmize, des maisons privées qui offrent le couvert. Restos : Da Pepi, Primo et Osteria da Marino, puis Trattoria al Ritovo Marittimo pour les fruits de mer. Cafés : Walter et San Marco. Dans les environs : le château de Miramare, les Grottes géantes, Carso, Muggia et les bords de mer.


Un appartement à Key West


D’abord, sans flagornerie, merci d’être aussi bon chroniqueur. Ma conjointe et moi sommes dans la cinquantaine et nos types de voyages varient. À l’occasion, nous partons cinq ou six semaines à la découverte d’un coin de pays avec des déplacements intérieurs, mais sans l’ambition de tout voir (Vietnam et Croatie, notamment). Nous pratiquons également l’escapade culturelle urbaine avec location d’un appartement pour 10 à 15 jours (Zagreb, Berlin, Barcelone et Prague en furent). À cela, nous ajoutons des séjours à la mer, que nous avons déclinés dans nombre de configurations.


D’ici quelques mois, nous aimerions nous arrêter un peu : nous avons envie de la mer, et comme nous ne connaissons pas la Floride, nous nous demandions si Key West pouvait nous permettre de fusionner un peu l’expérience balnéaire avec une escapade urbaine. La location d’un appartement à Key West, en bord de mer, est-elle possible ?


Le cas échéant, auriez-vous des pistes à nous suggérer pour ce type d’hébergement, car les outils que nous utilisons habituellement semblent peu performants. Ou peut-être une destination alternative ?


Pierre, Montréal

 

Pour jouer vraiment les vacanciers au grand teint et au portefeuille solide, vous pouvez louer une Harley ou autre Choppers du côté de Key West (Cyclease Key West Motorcycle Rentals). Autre divertissement aux keys : la location d’un bateau pour faire les criques et les recoins les moins visités, ou pour aller à la pêche (Robbie’s Marina).


Aussi, les maisons de Key West à Old Town (c’est du bois, et du solide), et la soixantaine de chats du musée Hemingway à Key West, qui sont pour la plupart polydactyles et qui portent des noms aussi évocateurs que Picasso, Sophia Loren, Spencer Tracy, Simone de Beauvoir, Somerset Maugham et Charlie Chaplin.


Dolphin Cove à Key Largo : pour nager avec les dauphins, mais pas en piscine, ce qui fait aussi bien le bonheur des delphinidés que des baigneurs. Pelican Man’s Bird Sanctuary : si tous les pélicans et les oiseaux migrateurs blessés pouvaient se donner la patte… Les films indépendants d’art et d’essai à l’Absinthe House Cinematique. Gusman Center for the Performing Arts : pour des concerts de haut calibre, opéra et danse.


Appartements à Key West : Abacco Inn


Quelques jours à Miami


Je planifie une petite escapade de quatre jours à Miami, fin avril. J’envisage South Beach pour l’hébergement avec cuisinette. Vu notre petite escapade, nous voulons nous baigner un peu et être près de tout. Avez-vous une meilleure proposition ? Avez-vous des établissements à prix raisonnable à nous suggérer (150 $ ou moins par nuit) ?


Pour les endroits à visiter (La Petite Havane, Coconut Grove…), nous adorons marcher, une belle façon de découvrir les secteurs. Pouvez-vous nous orienter un peu, étant donné que nous sommes là pour une courte durée ? Au fait, si nous aimons l’endroit, nous irons l’hiver prochain pour une plus longue période.


Suzanne, Montréal

 

Il y a certaines visites à faire qui ne sont pas dans les cartons officiels des offices de tourisme de la région, mais qui valent le déplacement. Comme le quartier de Little Haiti, surtout pour son Caribbean Marketplace et sa 54th Street qui est le bunker du vaudou et de la culture santeria.


Si vous ne vous sentez pas bien, on vous fabriquera une potion magique ou encore vous pourrez vous procurer une statuette et des bougies pour conjurer le mauvais sort. Autre divertissement citadin : le quartier Little Havana et sa Calle Ocho, qui regorge de petits cafés et d’odeurs de cigares fraîchement roulés.


Si on s’en tient aux hôtels proposés dans les brochures des voyagistes généralistes du Québec, ceux de South Beach sont sous-représentés et ceux des keys ne sont que des structures imposantes. C’est un peu pour cela qu’il faut chercher davantage du côté du Delano (ianschragerhotel.com) ou de The Hotel, en passant par Brigham Gardens Guesthouse, tous situés dans South Beach. Les guest houses sont fort nombreuses dans les keys et il serait dommage de passer à côté.


D’autres adresses dans South Beach : Pelican Hotel (pelicanhotel.com, pour couples), géré par Jeans Diesel (essayez la chambre Best Little Warehouse) ; The Shore Club, style minimaliste ; Town House Hotel Boutique, de petites chambres coquettes ; et enfin, le Place St-Michel à Coral Gables, pour les décors de Laura Ashley.


Les îles grecques cet été


Nous aimerions aller dans les îles grecques cet été, soit de la mi-juillet au début d’août. Mon épouse est enseignante et ne peut voyager que durant la période estivale. Nous avons considéré des circuits comme “ La Magie de Minos ” ou “ Légendes de Grèce ”, offerts par Vacances Transat. Nous trouvons cependant ces circuits un peu contraignants dans le temps. Fait-il trop chaud en Grèce, et particulièrement dans les îles grecques, pendant cette période ?


Pouvons-nous visiter par nous-mêmes les destinations de ces circuits, sans groupe organisé (par avion ou par bateau) et traverser la frontière pour visiter Éphèse, en Turquie ? L’option de voyager dans les îles grecques par nos moyens est-elle trop onéreuse et peut-elle nous permettre de visiter les principales îles ?


André, Montréal


Il fait chaud dans les îles, mais il y a toujours une petite brise. C’est dans la Grèce intérieure que la chaleur est à peine tenable. Les circuits de Transat sont très bien faits, mais il faut toujours suivre un groupe. Ce qui est amusant dans toutes les escapades proposées par Transat ou d’autres, ce sont leurs titres poétiques.


Vous pouvez tout faire vous-mêmes, mais le tarif sera légèrement plus élevé. Il faut commencer dès maintenant les réservations pour l’hébergement et la location de ferries. Vous pouvez aussi recourir aux services d’un agent de voyages à Montréal.

 

Pour des euros


Je m’apprête à effectuer un voyage en France. Si je prévois dépenser au moins 1500 euros, vaut-il mieux m’en procurer au Québec, auprès d’institutions financières ou de maisons de change, ou attendre d’être à Paris ? Où et auprès de qui pourrais-je bénéficier du meilleur taux de change ?


Michel, Montréal

 

Il y a les bureaux de change dans les rues Peel et Sainte-Catherine, à Montréal, qui ne font pas dans l’exagération. Sinon, évitez en France les zones d’aéroport et de gare. Et magasinez. En règle générale, la BNP propose de bons taux de change. Vous avez aussi accès aux guichets automatiques, avec une carte débit.

 

Un congrès à Rio


Je participerai à un congrès international à Rio de Janeiro du 12 au 17 août prochain. Ne connaissant pas du tout le Brésil, j’ai l’intention d’arriver le 7 ou le 8 août afin de visiter un peu avant le congrès. Pour le moment, je ne sais pas si on va proposer aux participants des hôtels à tarif réduit, ni où se tient exactement le congrès dans la ville. Pourriez-vous me suggérer quelques endroits où loger, ma femme et moi ? Sans voyager dans les grands palaces, nous aimons avoir un certain confort, mais apprécions aussi les petits hôtels, les B B et les relations avec les gens.


D’autre part, pourriez-vous me donner quelques indications sur un tel voyage au Brésil ? Que faudrait-il voir absolument, faut-il un visa, quel est le climat de Rio en cette saison, comment faut-il s’habiller ?


Michel et Jeannick Paradis

 

En août à Rio, c’est l’hiver austral : une moyenne de 23 °C le matin et de 26 l’après-midi. L’eau est à environ 21 °C. Et on est encore sur les terrasses. Pour les vêtements : du coton ou du lin, deux pulls et un K-Way. Pas de vaccin, à moins d’aller au tréfonds de l’Amazonie. Pour ce qui est à voir en dehors de Rio : Buzios et Salvador de Bahia. Visa de trois mois. Un hôtel sympa, un peu cher : le Gavea Tropical. Pour un bed and breakfast. Et à Santa Teresa : le Rio Palazzo.


À consulter


Un nouveau blogue est né sous la plume de Nathalie de Grandmont, journaliste en voyage depuis de longues années : Blogue raconteuse. Forte d’u ne expérience de reportages en voyage pour différents magazines et de chroniques radio et télé, la journaliste surfe sur ses souvenirs. Entre gratte-ciel et baobabs, avance-t-elle !


 

Vos suggestions, bonnes adresses, découvertes, souvenirs de voyage: lkiefer@ledevoir.com. Mon blogue: ledevoir.com/liokiefer

À voir en vidéo