C’est du sport! - Chassés-croisés

Attention, soyez prévenus, il s’agit d’une histoire extraordinairement complexe, dont l’entière assimilation pourrait nécessiter plusieurs lectures, voire la production d’un graphique avec points de repère surlignés.

Nous savons tous au moins un peu ce qui est arrivé à Tiger Woods. Or il appert que le champion golfeur, qui gagne pas mal moins souvent depuis ce qui lui est arrivé, serait désireux de convoler de nouveau en justes épousailles avec Elin Nordegren, la mère de ses deux enfants qu’il avait pourtant trompée à plusieurs reprises alors qu’elle était sa légitime. Selon le National Enquirer, auquel je suis abonné parce qu’il n’y a pas grand-chose sur cette Terre de plus divertissant que le National Enquirer, Tiger aurait fait la grande demande à Elin à Noël, posant un genou au sol et lui présentant une bague pas précisément sortie d’une boîte de Cracker Jack.


Une source proche du dossier affirme qu’Elin serait en processus de réflexion et qu’elle exigerait notamment mais non exclusivement qu’un contrat de mariage contienne une clause de non-adultère de l’ordre de 350 millions de dollars. Nous savons tous au moins un peu que, lors de leur divorce, Elin a touché un dédommagement de l’ordre de 100 millions, et que la fortune de Tiger est estimée à quelque 600 millions. Un rapide calcul révèle donc que, s’il ne pouvait comme par le passé résister à la tentation de la chair qui est faible à l’extérieur de son couple, plus de la moitié de ses grosses finances changerait de compte à la caisse pop.


Selon le même informateur, Woods n’aurait même pas sourcillé en prenant connaissance de l’exigence. Ses comptables lui auraient dit qu’il était fou d’accepter cela, mais il était prêt à signer et à trouver une date pour la cérémonie. Il ne se serait jamais remis d’avoir été largué par Elin. « Il a fréquenté beaucoup de mannequins et de poulettes (bimbos), mais il ne s’agissait que d’aventures d’un soir », au dire de la source.


Mais c’est ici que les choses se corsent.


Car pour demeurer dans le domaine de la grande blonde, Tiger entretiendrait semble-t-il une relation avec la championne skieuse Lindsey Vonn. D’après ce que rapporte le quotidien allemand Bild, auquel je suis abonné parce que s’il y a plus divertissant que le National Enquirer, c’est bien Bild, les deux tourtereaux auraient passé la nuit de dimanche à lundi dernier ensemble dans un luxueux hôtel de Salzbourg, en Autriche. Pour vos archives, vous êtes priés de noter que l’établissement en question répond au nom de Grünauer Hof, vous irez voir ça dans les Internets, de quoi rêver tout éveillé.


Woods et Vonn s’étaient déjà croisés en novembre dernier au Colorado, moment où Vonn avait déclaré qu’ils n’étaient qu’amis. Mais l’officialisation du divorce de la skieuse dans les jours précédant l’idylle alléguée a incité les potineurs à faire des liens, eux qui sont passés experts en la matière.


Et si on ajoutait que Reed Vonn, le frère de Lindsey, est le moniteur de ski des enfants du couple Woods-Nordegren, et que la rumeur veut qu’Elin ait ou ait eu une liaison avec Doug Murray, un défenseur des Sharks de San Jose qui, comme son nom ne l’indique pas pantoute, est Suédois, donc son compatriote, est-ce que vous commenceriez à trouver que toute est dans toute ?


On vous préviendra de tout nouveau développement. D’ici là, il vous est loisible de songer à ce que vous feriez avec 350 millions. Gageons que vous ne sauriez pas trop par où commencer.


La prochaine fois, nous nous pencherons sur ce sur quoi personne ne s’est penché jusqu’à maintenant : si Lance Armstrong a menti pendant tant d’années, qu’est-ce qui nous dit qu’il n’a pas menti à Oprah ? Qu’il a déclaré s’être dopé simplement pour se donner un genre alors qu’il n’a jamais pris la moindre drogue ? Qu’il s’ennuyait à la retraite et voulait juste un peu d’action ?

À voir en vidéo