Long-courrier - 11 août 2012

Couple cherche Noël…


« Mon conjoint et moi cherchons un endroit où passer la période des Fêtes (la semaine de Noël particulièrement). L’an passé, nous sommes allés en croisière fluviale sur le Danube avec AmmaWaterways du 23 décembre 2011 au 2 janvier 2012. Ce fut merveilleux. Il y a trois ans, nous sommes allés en Tunisie ; tout aussi intéressant. Cette année, nous cherchons autre chose, qui ne soit pas une croisière dans le Sud avec visite des plages et partys inévitables des Fêtes. Nous habitons l’Outaouais et préférerions aller en dehors du Canada. Avez-vous des endroits à nous proposer ? »


Danièle Messier, Outaouais

 

Je pense que vous avez l’habitude de voyager différemment. Entre la Tunisie et le Danube, la marge est grande. Consultez la brochure de Traditours, qui offre des forfaits à travers le monde, et de Voyages Gendron. Pour des croisières différentes de celles des immenses paquebots, les croisières du Ponant valent le coup d’oeil.


Vous pouvez regarder du côté de la Turquie, de l’Argentine, des grands parcs de l’Ouest américain, de la Corse et de la Sardaigne.


J’ai déjà passé de merveilleux moments en famille à Noël au Costa Rica, en Écosse, au Cameroun, aux Antilles françaises, en Allemagne et à Aix-en-Provence.

 

Destination : l’ouest


« Nous apprécions beaucoup vos chroniques de voyages. Peut-être votre expérience pourrait-elle nous guider dans l’élaboration d’un projet que nous aimerions réaliser en septembre ? On a tant vanté toute la beauté de la traversée en train des Rocheuses que quelque part en septembre nous aimerions combiner deux projets : faire l’expérience de la traversée des Rocheuses en train et faire la côte ouest et ses divers points d’intérêt en auto de Vancouver à San Francisco ou en sens inverse. Départ de Montréal et retour par avion.


Pour les Rocheuses : quel est le meilleur moment en septembre pour ce voyage en train ? Vaut-il mieux le faire direction est-ouest ou l’inverse ? De quel endroit est-il idéal de partir ? Y a-t-il divers circuits proposés ? Où obtenir de la documentation ? Suggestions appréciées.


Pour la côte ouest (Vancouver-San Francisco) : selon le meilleur moment pour le train des Rocheuses, nous pourrions faire notre voyage en partant de San Francisco (Francisco, Vancouver, les Rocheuses, vol vers Montréal) ou l’inverse.


Pour la location de voitures à partir de Vancouver, où est-il mieux de louer si on veut laisser l’auto à l’aéroport de San Francisco ? Dans le cas inverse, peut-on louer à San Francisco et laisser l’auto à l’aéroport de Vancouver ?


Pour cette portion du voyage, quelles sont les choses à ne pas manquer ? À cette période de l’année, le brouillard peut-il gâcher certaines visites ? La mi-septembre est-elle un bon moment pour visiter les parcs intéressants de ces régions ? Au total, combien faut-il s’allouer de temps pour ce voyage ? »


Gilbert et Yvette Pinet, Montréal

 

Avec Via Rail, vous avez des forfaits de six ou neuf jours à travers les Rocheuses avec comme destination finale Vancouver. Vous avez une kyrielle de possibilités avec excursions le long du chemin (villes ou nature, patrimoine, etc.). Du côté de la météo, tout est possible, mais, au milieu de l’automne, mieux vaut faire Montréal-Vancouver.


À Vancouver, pas besoin de se rendre à l’aéroport pour louer une voiture, on le fait directement en ville. Hertz ou Avis sont concurrentiels sur le marché de la location de voiture. Comptez une semaine pour descendre en voiture jusqu’à San Francisco. White Rock, Chico, Santa Rosa, Sonoma Valley, Sacramento sont sur la route, à travers verdure et vignobles. Prenez les petites routes, quand il y en a… Pour ce qui est de garer sa voiture à San Francisco, il faut savoir que cela relève du parcours du combattant et de l’amende.


L’aéroport de San Francisco est décalé de la ville d’une vingtaine de kilomètres (pensez-y pour ne pas manquer le vol). Vous prenez un avion de retour pour Montréal via Air Canada.Enfin, rappelez-vous qu’il faut payer pour ses bagages en avion. Et pensez à vous apporter des sandwichs et des fruits, car tout est payant à bord.

 

Transport en bateau vers les îles


« Vous étiez dernièrement aux îles de la Madeleine avec votre VR à bord du Vacancier au départ de Chandler. Est-il possible, selon vous, d’embarquer son bateau (25 pieds sur remorque) sur le Vacancier ? »


Gilles Raymond, Montréal

 

Oui, c’est possible au départ de Montréal sur le Vacancier ou au départ de Souris. Il y a un service quotidien de traversier reliant Souris (Île-du-Prince-Édouard) et les îles de la Madeleine.


Tarif pour véhicule commercial ou remorque : 7,20 $ le pied linéaire. Le coût régulier est facturé au pied linéaire jusqu’à un maximum de 8 pieds de large. Pour chaque pied excédentaire, un montant de 20 $ est porté au coût de la traversée.


Unité dépassant 12 pieds de large : une manoeuvre de 1000 $. Une seule porte peut laisser passer un véhicule dépasse 12 pieds de large. Le capitaine doit alors effectuer une manoeuvre supplémentaire, qui consiste à le tourner de bord après avoir effectué son déchargement.


Tarif pour machinerie lourde (non assise sur une remorque) : 41,50 $/tonne.


Clarence : 15,3 pieds de haut par 12,6 pieds de large et 78 pieds de long. Si les dimensions sont légèrement plus élevées, des vérifications peuvent être faites avec le capitaine.


Tarif par passager : 47,75 $ (haute saison) ou 30,75 $ (basse saison).

 

Notes : Ce document est basé sur les tarifs de 2012 pour un aller simple.


Une surcharge de carburant peut être ajoutée selon le taux en vigueur lors du passage (taux actuel : 10 %). Lien pour les horaires.


Pour ce qui est du transport de ce genre d’unité à bord du CTMA Vacancier (à partir de Montréal), il faut communiquer directement avec le service à la clientèle pour obtenir tous les détails. Le tarif est de 28 $ le pied linéaire, mais plusieurs éléments doivent être discutés.


Pour toutes questions supplémentaires, n’hésitez pas à communiquer avec Geneviève Richard, responsable du service à la clientèle, au 1 888 986-3278.

 

Turquie


« À quoi dois-je m’attendre d’un séjour de huit jours dans la ville d’Istanbul début septembre prochain ? Y avez-vous déjà séjourné ? Si oui, des suggestions et conseils pour un néophyte ? Merci beaucoup de votre attention et longue vie à vos chroniques et blogue instructifs. »


Pierre Deschênes, Montréal

 

Istanbul en septembre, c’est un Istanbul clément, au temps doux. Une ville où déambuler à pied (le grand bazar, le marché égyptien, excursion sur le Bosphore, la Mosquée bleue, la maison-café de Pierre Loti, le palais Topkapi, le palais de Dolmabahçe, la tour de Galata).


Visitez en alternance la vieille ville et la nouvelle ville, et passez du côté asiatique au côté européen.


Restaurants de poisson : pour éviter les pièges à touristes, asseyez-vous aux terrasses où il y a des Turcs. À Beyoglu.


Hammams


Seul objet de méfiance : les voleurs à la tire lors des spectacles son et lumière à la Mosquée bleue. Si on vous demande votre nationalité, répondez que vous êtes somalien… Cela atténue la convoitise.


Une agence à Montréal est spécialisée dans les voyages en Turquie : VIP Tours.


***
 

Pour vos questions, bonnes adresses, découvertes, trucs, envies, bons et mauvais souvenirs de voyage. Pour mon blogue.