Et puis euh - L'air fou

Aux environs du 1er avril, il faut se méfier, n'est-ce pas. Les temps sont poissonneux, et il est facile de devenir vaguement parano. Tout ce que vous entendrez en ce jeudi devra être passé au peigne archifin, vérifié et contre-vérifié. En ce jeudi, et même avant.

Prenez par exemple mardi et mercredi, 30 et 31 mars. Mardi, le président de la piste de course automobile Texas Motor Speedway, près de Dallas, Eddie Gossage, annonce dans un communiqué qu'il a offert 100 000 $US à l'animateur Terry Dorsey, d'une station de radio locale. Cent mille dollars pour que Dorsey change officiellement son nom pour texasmotorspeedway.com pendant un an, et qu'il se fasse tatouer de manière permanente l'adresse électronique. Hier matin, l'animateur fait savoir qu'après en avoir parlé avec sa femme, il accepte.

L'histoire, somme toute banale, se répand dans les internets à une vitesse interdite sur toutes les autoroutes autres que celle de l'information. De grands médias la reprennent: The Today Show sur NBC, CNN, Yahoo, le USA Today, Fox News et quantité de journaux. Elle se rend même, allez savoir pourquoi, jusqu'en Roumanie.

Mercredi après-midi, Gossage reconnaît qu'il s'agissait d'un poisson d'avril avant l'heure. «Nous n'avions aucune intention malicieuse. Ç'a commencé quand la station de radio nous a demandé si nous serions prêts à jouer le jeu. Nous pensions qu'il ne s'agirait que d'une promotion pour la station et que ça s'arrêterait là. Mais le feu s'est rapidement propagé et a dépassé tout ce à quoi nous nous attendions», a-t-il dit à ESPN, qui n'avait pas mordu.

Gossage s'est réjoui de cette belle publicité gratuite, et plusieurs journalistes ont rigolé de la blague, mais certains ont fait valoir que si on ne peut plus se fier à un communiqué officiel, où s'en va-t-on, on vous le demande un peu. Sur Twitter, Jeff Gluck, du réseau Web SB Nation, s'est excusé d'avoir enduit d'erreur ses lecteurs, a dit qu'il ferait des vérifications plus poussées à l'avenir et a mentionné que la supercherie lui laissait un goût amer dans la bouche. Il faut dire qu'il avait amorcé des démarches pour se procurer un billet d'avion vers Dallas...

Pourtant, les habitués du milieu de la course NASCAR auraient dû se douter qu'il y avait anguille, dans le sens de, sous roche. En 2008, le même Eddie Gossage s'était livré à un canular en annonçant (le 1er avril, cette fois) qu'un toit rétractable de 900 millions $US allait être aménagé au-dessus de la piste. Le premier sous-titre du communiqué disait «Alluring project requires incredible logistics for oval of landmark significance», ce qui donne, lorsqu'on prend la première lettre de chaque mot, «April Fools».

Cela dit, l'un des meilleurs poissons d'avril sportifs remonte au début des années 1970. L'émission d'affaires publiques This Day Tonight, à la télévision australienne, avait révélé l'invention d'un instrument baptisé «Dial-O-Fish». Il s'agissait d'une canne à pêche révolutionnaire munie d'un cadran électronique qui permettait de sélectionner une espèce de poisson et de ne prendre que des représentants de cette espèce. Le topo mettait en scène un «pêcheur expert» dans une chaloupe. Il plaçait d'abord le cadran à «orphie» et ne ramenait à la surface que des orphies. Ensuite, même chose avec «hareng». Un «manufacturier» japonais était interviewé et déclarait que sa firme était prête à amorcer immédiatement la production du Dial-O-Fish. La station de télé a affirmé avoir reçu des centaines d'appels de gens désireux de savoir où se procurer le bijou.

Se méfier? On ne peut plus compter sur personne. Mercredi en début de journée, le maire de Londres, Boris Johnson, a rendu public son projet de tour géante qui sera située dans le Parc olympique à l'occasion des Jeux d'été de 2012. Le concept de la structure, qui, mettons pour être poli, sort des chantiers battus, en a rebuté plus d'un, à tel point que plusieurs ont cru à une blague. On a d'ailleurs pu lire pendant quelques heures sur Wikipedia qu'il s'agissait d'un poisson d'avril, puis la mention a été retirée. Il y a quand même encore des trucs qui sont vrais.

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.