Le meilleur des mondes

Le meilleur des mondes: c'est le thème de l'opération qui chapeaute la dernière édition du Courrier Vinicole qui sera livrée en juillet prochain. Au total, 75 vins sélectionnés et transigés au «gré à gré» (sans l'intermédiaire d'une agence promotionnelle, donc frais de commission non applicables sur les prix), des vins souvent inusités proposés pour la première fois au Québec.

Quelques trouvailles, à prix corrects, sinon un peu trop élevés encore, avec, pour ma part, une impression de déguster des vins qui, même s'ils proviennent d'horizons souvent fort différents, tendent vers une même formule pour gagner les faveurs du consommateur. Une tendance mondiale qui n'est, hélas, pas près de s'estomper. Voici 45 d'entre eux, dégustés pour l'occasion. Le prix est accompagné du numéro au catalogue. En raison du nombre important de vins proposés, vous retrouverez la suite de cette chronique sur mon site: www.guide-aubry.com.

- Pinot Noir 2008, Marlborough, Blind River Wines, Nouvelle-Zélande (29 $ - 74) : vigueur et éloquence, transparence et tanins fins, palpables. ***1/2, 1.

- Pinot Noir 2007, Sacramento Vineyard, Santa Lucia Highlands, États-Unis (35 $ - 10): fruité caressant, plein, velouté et charmeur. Bien. ***, 1.

- Pinot Noir 2007, Mariflor, Mendoza, Argentine (35 $ - 24): plus de dimension, de profondeur, que le précédent. Plénitude, puissance mais aussi élégance. ***1/2, 2. ©

- Pinot Noir Réserve 2006, Chehalem Montains, Etats-Unis (65 $ - 8): belle surprise! Bouche fine, tendue, harmonieuse, détaillée; on se régale. ****, 2. ©

- Pinot Noir Fiddlestix Vineyard, Santa Rita Hills, Summerland Winery, Etats-Unis (69$ - 12): un chouïa rustique avec pointe lactique qui altère la précision. Généreux, riche, chaleureux. Cher. ***, 1.

- Cabernet Sauvignon Reserva 2007, Los Clop, Maipu, Argentine (20 $ - 20): fruité intense, jolie densité, fraîcheur, équilibre. Correct. ***, 2. ©

- Malbec 2008, Finca 8, Argentine (22 $ - 25): fruité éloquent sur trame ronde, juteuse, peu acide, avec idée de velouté. ***, 1.

- Gran Cabernet Franc XI 2006, Pulenta Gran, Argentine (29 $ - 26): pointe animale qui enlève au charme fruité (bretts?). Vineux, frais, corsé. **1/2, 1.

- Special Blend Reserve, Neuquen, Bodega del Fin del Mundo, Argentine (29 $ - 28): c'est dense, tannique, puissant, avec pointe de menthe poivrée. Cher. **1/2, 2. ©

- Zardoz 2007, Indomita, Chili (29 $ - 33): déroutant avec son nez de feuille de tomate, d'eucalyptus. Corps, tenue, longueur cependant. ***, 1.

- Ben Marco Expresivo 2006, Dominio del Plata, Argentine (35 $ - 21): superbe vin, compact, pur, cristallin. Bouche fine, fraîche, vivante, fluide et digeste. Prix correct. ***1/2, 1. ©

- Boxwood 2007, Virginia, Etats-Unis (39 $ - 11): on sent la maturité fruitée mais avec du détail derrière. Tanins fins, frais, à peine trop boisés. À boire avant qu'il ne s'assèche. Cher. ***, 1.

- Gran Corte 2006, Riglos, Argentine (39 $ - 27): fruité généreux sur ensemble simple, sans profondeur. Frais et gourmand. Trop cher. ***, 1.

- Synthesis The Blend 2007, Finca Sophenia, Argentine (45 $ - 22): on l'aimera pour sa richesse, ses tanins sucrés, sa truculence, sa vinosité... mais pas son prix. ***, 2. ©

- Ridge 2006, Santa Cruz Montains, Etats-Unis (49 $ - 16): avis partagés ici... Pointe de volatile? Sinon fruité et vivacité sur trame tannique. Termine sur le minéral. À revoir (?).

- Pumphouse Shiraz 2006, Backsberg, Afrique du Sud (23 $ - 4): une révélation! Tout y est: précision, élégance, style, perspicacité fruitée et longueur. À ce prix... ***1/2, 2 (c).

- Château d'Aussières 2007, Corbières, Domaine Baron de Rothschild (25 $ - 52): beaucoup d'éclat, avec cette bouche élancée, soyeuse, doucement torréfiée. Charmeur. ***1/ 2, 1 (c).

- Les Pallières Terrasse du Diable 2007, Gigondas, Brunier (35 $ - 53): pas à son meilleur. Nuances lactiques qui en enlèvent à la précision. Revoir (?).

- Acrux 2007, Vina Sutil, Chili (30 $ - 34): richesse fruitée et musculation au niveau articulation, avec registre de fumée, d'encens, de réglisse. Attendre ***, 2 (c).

- Vertice 2006, Apalta Vineyards, Chili (35 $ - 31): à ce prix, l'élégance n'est pas au rendez-vous. C'est capiteux, dense, corsé, généreux. **1/2, 1.

- Tabula 2004, Ribera del Duero, Espagne (39 $ - 55): derrière la pointe de réduction, fruité net, généreux, bien dessiné, alliant puissance et élégance. ***, 2 (c).

- Veliko 2002, Movia, Slovénie (39 $ - 62): fondu et prêt à boire, surtout fort original avec ce fruité évoquant la syrah évoluée, cette trame tendre, satinée, épicée. À découvrir! ***1/2, 1.

- Château Marsyas 2007, Vallée de la Békaa, Liban (39 $ - 39): le mot richesse a tout son sens ici! Des épaisseurs fruitées avec tanins gras, à défaut de complexité, ***, 1. ©

- Angelo Cetto Reserva Platino 2004, Mexique (39 $ - 19): vin arrivé à maturité avec nuances végétales de goudron, de fumée, de confit. Gras et puissant. ***, 1.

- Cuvée Überland 2006, Roumanie (49 $ - 65): l'intention y est mais pas de quoi casser trois pattes à un canard. Beau vin mais nettement trop cher. ***, 1.

- Pinotage 2007, Allée Bleue, Afrique du Sud (55 $ - 3): flou, avec un manque évident de netteté. Pas noté.

- La semaine prochaine: détour en Californie!

- Potentiel de vieillissement du vin: 1, moins de cinq ans; 2, entre six et dix ans; 3, dix ans et plus. ©: le vin gagne à séjourner en carafe.

***

Les vins de la semaine

La carte resto-vin

Les Cavistes, 4115, rue St-Denis, Montréal (% 514 903-5089)

Vous dégustez un vin au verre, par exemple ce Banda Azul de chez Paternina vendu en importation privée, et vous repartez avec une bouteille neuve majorée de 10 % sur le prix de l'agence, soit 20 $ dans ce cas. Ou alors, attablez-vous et demandez à Robert de vous conseiller!

La belle affaire

Cabernet Sauvignon/Merlot 2009, Ken Forrester, Afrique du Sud (13,95 $ - 11155171)

Soulignons la grande fraîcheur du vin malgré ce taux d'alcool qui s'intègre à merveille. Un rouge sec aux tanins fondus avec, en milieu de bouche, cette trame végétale de menthe et de poivre noir qui allège plus encore le palais. Rafraîchir. 1.

La primeur en blanc

Château de Ripaille 2008, Vin de Savoie (17,25 $ - 896720)

Le chasselas brille et se démène ici avec une redoutable énergie, perlant à peine son passage au palais, l'enrobant pour mieux le titiller. Un blanc sec à la fois généreux de fruit et léger de corps, savoureux, nature et très digeste. 1.

La primeur en rouge

Brouilly 2007, Jérôme Mathon (21,80 $ - 10387270)

Voilà le croquant qui manquait à cette saison morose qui s'étire et plombe le plus jovialiste des buveurs de vin. Ici, le gamay ne mâche pas ses mots en offrant la mâche qu'il faut, fine, fraîche et vibrante, coulante mais avec ce qu'il faut d'épaisseur et de fruit. Bref, du bonheur. 1.

Le vin plaisir

Graciano 2007, Vina Ijalba, Rioja (20,30 $ - 10360261)

Comme à son habitude, ce cépage se suffit à lui-même, offrant cette flexibilité de la consistance unique, ce grain, cette fraîcheur et ce mouvement articulé qui font rouler les hanches et marquer le tempo. Un vin de charme charnu qui ne manque ni de style ni de rythme. 1.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

1 commentaire
  • Hugo Tremblay - Abonné 12 mars 2010 15 h 13

    suite ?

    Bonjour,

    je n'arrive pas à trouver la suite de vos notes de dégiustations sur le site www.guide-aubry.com tel que mentionné dans l'article... Y-a-t-il un problèeme ?

    Merci