Et puis euh - Le vrai du faux

En début de semaine, le gouvernement du Canada de tous les Canadiens et de toutes les Canadiennes a été victime d'un canular en marge du sommet de Copenhague sur les périls de la maudite météo et l'empreinte pas propre que laisse l'humain, ce facteur de croissance économique avec pas de retenue, partout où il passe. Faux communiqué d'Environnement Canada, autres faux communiqués, hyperlien vers une fausse page de journal, de la grosse ouvrage des Yes Men, ces artisans du subterfuge qui ont une sacrée belle phrase pour se décrire: «Nous jouons en équipe, mais nous jouons dans l'équipe adverse.»

Personnellement, si vous m'autorisez à partager une tranche de vie en votre compagnie, j'affectionne les canulars. L'idée de mener en bateau les crédules a toujours un côté séduisant, et si en plus on peut du même coup rouler dans la farine les riches et les puissants, bingo. Ça doit venir des menteries que mon père me contait quand j'étais petit et n'avais pas encore acquis le réflexe journalistique de vérifier, contre-vérifier et finir par écrire au conditionnel parce qu'on ne sait jamais. Je voulais donc y croire. La vérité est bien plus belle quand elle n'est pas vraie.

Ayant pris connaissance du canular, je m'interpellai aussitôt dans ma perpétuelle quête du faux et ne tardai pas à conclure qu'il serait pittoresque de soumettre à l'attention du public général une liste* des meilleurs canulars de l'histoire du sport.

Mais pareille entreprise pose méchant problème.

(* Pour en finir tout de suite avec cet astérisque avant que je ne l'oublie et que vous n'éprouviez une sensation de manque mauvaise pour la santé, précisons qu'en fait de liste, Tiger Woods a été nommé hier athlète de la décennie par Associated Press. Étrangement, il ne s'est toutefois pas manifesté en société pour formuler ses commentaires.

Par ailleurs, dans d'autres dossiers afférents, il continue de s'en passer du stock. Plusieurs photos en plan rapproché de la main gauche de l'épouse du golfeur, Elin Nordegren, ont révélé à l'humanité stupéfaite qu'elle ne portait plus sa bague de mariage à l'annulaire. Des sources ont indiqué qu'elle avait décidé de le quitter, étant persuadée qu'il ne changerait jamais. Des camions de déménagement se trouvaient hier dans le coin, et c'est elle qui dirigeait les opérations. La Suède, par ailleurs, est sous le choc et considère que si Woods compte se réfugier là-bas pour fuir la tempête médiatique, il y trouvera la grogne populaire. Et un médecin qui a traité Tiger après son opération au genou il y a quelques mois ferait l'objet d'une enquête par le FBI qui le soupçonne d'avoir eu en sa possession des substances visant à améliorer le rendement athlétique. Il a aussi été accusé par la GRC de plein d'affaires. C'est tout pour le moment, mais ça pourrait changer d'ici la fin de cette chronique. Ça va tellement vite notre monde d'aujourd'hui.)

Oui, confectionner un répertoire de canulars pose problème. Car mettons qu'on trouve une liste de canulars quelque part. Celle-ci a fortement été dressée par quelqu'un qui s'intéresse aux canulars, sinon il aurait fait une liste d'autre chose, je ne sais pas moi, d'épicerie, de paie, une liste noire, une liste d'attente. Or si ce quelqu'un s'intéresse aux canulars, c'est qu'il a un petit côté polisson dans son soi-même. Et ce côté polisson peut l'amener à en faire, des canulars. En inventant de toutes pièces des histoires de canulars qui n'ont jamais existé, par exemple, et en glissant ces faux canulars dans sa liste de vrais canulars. Vous me suivez? Moi non.

En plus, vous savez comment sont les Internets de nos jours: n'importe qui peut y raconter n'importe quoi. Comme quoi en matière d'incertitude, on ne peut jamais être sûr de rien.

En fait, il n'y a qu'un seul canular sportif dont je puisse attester l'authenticité parce que, hé, j'étais abonné. J'ai toujours été abonné à tout. Le 1er avril 1985, le journaliste et écrivain humoristico-satirique George Plimpton publiait dans le magazine Sports Illustrated un reportage sur un jeune prodige.

Il s'agissait de Hayden «Sidd» (diminutif de «Siddharta») Finch, un lanceur qui venait d'être embauché par les Mets de New York. Finch avait grandi dans un orphelinat en Angleterre avant d'être adopté par un archéologue qui devait mourir plus tard dans un accident d'avion au Népal. Il avait étudié à Harvard, était un virtuose du cor français et avait fait l'apprentissage du yoga lors d'un séjour au Tibet.

Et du yoga, il avait tiré une grande force, qui lui permettait d'effectuer des tirs à 168 milles à l'heure avec une extrême précision. Aucun frappeur, racontait Plimpton, n'arrivait à toucher à sa balle. Il lançait avec un pied dans une botte de randonnée et l'autre nu.

Les Mets avaient accepté de collaborer au subterfuge et on voyait des photos de Finch — en réalité un lanceur d'école secondaire de l'Illinois — en compagnie du voltigeur Lenny Dykstra et de l'instructeur des lanceurs Mel Stottlemyre. La blague a si bien fonctionné que Sports Illustrated a déclaré avoir reçu plus de 2000 appels téléphoniques de lecteurs désireux d'en savoir plus sur la merveille.

Dans sa livraison suivante, le magazine publiait un autre article indiquant que Finch avait finalement décidé d'abandonner l'idée d'une carrière au baseball, en préférant une de joueur de cor français. La semaine suivante, on précisait qu'il s'agissait d'un canular.

Plimpton avait d'ailleurs inséré un indice dans son papier, dont le sous-titre se lisait: «He's a pitcher, part yogi and part recluse. Impressively liberated from our opulent life-style, Sidd's deciding about yoga — and his future in baseball.» Or lorsqu'on met ensemble la première lettre de chacun des mots, on obtient: «Happy April Fools Day — Ah! Fib».

Admirable.
2 commentaires
  • Michel Paillé - Abonné 17 décembre 2009 08 h 49

    Liste de canulars dans Wikipédia

    Très cher Jean Dion,
    Piqué par une étrange curiosité, j’ai pensé regarder dans Wikipédia. A ma grande surprise, non seulement y a-t-il une « Liste de canulars », mais on y trouve aussi (section 3) mention de Hayden «Sidd» Finch, peu après la papesse Jeanne et une joueuse de tennis russe. Mieux encore, une référence à votre chronique de ce matin s’y trouve déjà*. Bref, il y a des encyclopédistes qui sont plus rapides que NOS Canadiens !
    Au plaisir,
    Michel Paillé
    * Avec Wikipédia, on ne sait jamais. Tout est peut-être déjà disparu !

  • Patrick Desrosiers - Inscrit 17 décembre 2009 14 h 36

    Wikipédia

    Je m'inscris en faux contre l'argumentaire de Michel Paillé. Avec Wikipédia, que du vrai ! J'en veux pour preuve l'idylle sulfureuse, et très bien documentée, entre Pierre Foglia et Jo Bocan. Merde je viens de renverser du jus de rosbif sur mon clavier. Ça m'apprendra à faire deux choses en même temps.