Long-courrier

L’une des fameuses gondoles de Venise.
Photo: Agence France-Presse (photo) ALBERTO PIZZOLI L’une des fameuses gondoles de Venise.

«Mon mari et moi aimerions aller à Venise, soit vers la fin de mars ou à Pâques. Il y a plusieurs années, j'avais habité à Abano Therme et je prenais un bus pour aller à Venise; c'était assez facile de faire le trajet d'environ une demi-heure. Y a-t-il d'autres endroits où on peut loger qui seraient probablement moins chers qu'à Venise même? Y a-t-il des B&B ou des hôtels abordables à Venise? Peut-on louer un appartement pour une semaine, proche ou dans la ville? Nous en avions loué un à Rome et en avions été relativement satisfaits (avec Rental in Rome: très bien situé, mais la propreté du lieu laissait à désirer). Enfin, est-ce une période où il y a moins de touristes?»

Monique Joséphine, Montréal


Comme les prix sont élevés dans la Sérénissime, je vous donne une adresse en dehors de la ville, à quelque 20 minutes en train, à Mira: le Riviera dei Dogi se trouve au bord d'une jolie rivière et a la particularité d'être un ancien hôtel de débauche pour la haute bourgeoisie vénitienne. Cela donne des chambres aux cloisons énormes (pour éviter d'entendre des bruits fâcheux) et des alcôves qu'on disait coquines. Totalement refait récemment, il représente un accès facile à Venise sans en avoir les inconvénients. Se promener le long de la rivière pour aller au restaurant est digne de belles histoires en disant bonjour ou au revoir aux anciens qui traînent leurs galoches au bord de l'eau. À partir d'une centaine de dollars la nuit, avec un petit-déjeuner qui, sans être copieux, fait dans les viennoiseries et quelques charcutailles de bon aloi. http://www.rivieradeidogi.com.

Une autre solution moins coûteuse et silencieuse: l'hébergement en monastère. Le seul inconvénient: il faut rentrer au bercail avant 23h, sinon on se voit planté devans des portes closes. Voici quelques adresses... L'Instituto Artigianelli, qui se trouve le long des Zattere, reçoit ses hôtes toute l'année et est ouverte à tous. Chambres simples. 041 522-40-77, 041 528-62-14 (télécopieur). Il faut réserver assez à l'avance! La Casa Carbulotto (Santa Croce 316): 041 522 59 30. L'Instituto Ciliota (San Marco 2976): % 041 520 48 88. San Giuseppe (Castello, 5402): 041 522 53 52. La Casa Murialdo (Cannareggio, 3512): 041 71 99 33. La Domus Civica (San Polo, 3082): 041 72 11 03, 522 71 39.

Vous pouvez avoir accès à une liste de B&B à http://www.vacanzeinfamiglia.it/home.asp, et à une liste d'hôtels tous azimuts à http://www.internet-hotel-search.com/fr/city2525/venecia.html.

Une pension de famille sympa: http://www.cortecampana.com/camerefra.htm, http://www.bbvenezia.com/francais.htm.

Pour des visites de Venise à pied en mini-groupes ou individuels: http://www.venise-venezia.com, qui fait aussi bien dans l'architecture que dans la protection des chats et l'équilibre des colonies de pigeons.

Et n'oubliez pas de vous munir de la Venice Card qui donne accès aussi bien aux musées qu'aux vaporetti et aux toilettes de la ville payantes: http://www.venise1.com/vaporetto-venice-card-venise-1716.html.

Pour des restaurants qui ne sont pas des pièges à touristes, on peut consulter http://www.lapanse.com/venise/pratique/venise_manger.html.

Il existe un site où l'on trouve des appartements et des hôtels familiaux à des prix presque raisonnables: http://www.hotel-venise.com/availability/index.php.

En ce qui a trait à la saison, le printemps et l'automne sont synonymes de balades plus agréables qu'en été, où les odeurs de canaux sont le plus souvent sournoises et gâchent le plaisir de rester immobile à scruter une façade, avec des milliers de quidams qui passent et repassent. J'aime particulièrement l'hiver, même en période de carnaval, où quelques centimètres de neige donnent à la Sérénissime des allures de théâtre d'ombres. Mais qu'on se le dise: il y a toujours du monde...


New York ou Québec à Noël

«Vous qui êtes toujours de si bon conseil, vous avez sûrement déjà abordé des descriptifs de séjours à New York. Je ne me souviens pas, par contre, d'avoir lu des propositions pour la période hivernale. Depuis quelques jours, à la maison, nous imaginons ce que pourraient être nos vacances des Fêtes cette année.

«Est-ce une bonne idée de passer des vacances à New York durant cette période? Nous sommes deux adultes et une adolescente. On aimerait partir le 26 décembre et revenir le 2 janvier, en train peut-être? Que peut-on faire à New York l'hiver? On peut visiter les musées, se promener dans certains quartiers, mais quoi encore?

Sinon, on a une autre option: rester au Québec, se trouver un chalet ou un gîte avec possibilité de profiter de sports comme la raquette ou le traîneau, avec en prime des sessions de massothérapie! Pourquoi pas, hein? J'ai beau chercher mais je tombe toujours sur des trucs style Mont-Tremblant... Bof! On aimerait trouver un petit gîte ou une auberge dans un endroit moins village de vacances. Je ne sais pas si vos conseils sont toujours pour des voyages à l'extérieur du pays mais au cas où vous auriez des propositions géniales,comme d'habitude...»

Céline Boucher, Montréal


L'idée de prendre le train pour New York est excellente. Les parcs comme Central Park sont illuminés et offrent des pistes pour patineurs si le temps le permet. On peut trouver des artisans à Brian Park, au Grand Central Terminal et à Union Square, où les marchands forains sont rois. Les vitrines de Macey's, Bloomingdale, Sax 5th Avenue et Lord and Taylor sont des monstres de lumières, tout comme le sapin du Rockefeller Center qu'on dit le plus grand du monde. Le décompte de Time Square le jour de l'An ainsi que le Midnight Run de Central Park sont autant de sorties envisageables, comme les feux d'artifice dans Central Park, Prospect Park et South Street Seaport.

Pour des infos sur les choses à faire pendant cette période à New York: www.nycvisit.com. Pour les musées et galleries: www.nyc.gov/html/dcla. Pour les parcs: www.nycgovparks.org. Les sites de réservations comme Life Booker recensent les séances de spa, manucure ou coiffure gratuites ou à moitié prix. Même combat pour les sites Club Free Time, Freenyc et Freeinnyc.

Si vous échappez à New York et que voulez vraiment parler anglais pendant les Fêtes, Lake Placid se trouve à deux heures de Montréal. Pistes de White Face Mountain, bobsleigh, raquette, patin, ski de fond, le tout sous balisage olympique. Une bonne adresse: Lake Placid Golden Arrow Lakeside Resort, 518 523-3353, www.golden-arrow.com. Perché sur le lac, avec des chambres assez larges pour loger des familles, en plein centre du village olympique. Les chiens de traîneaux sont à la porte et les raquettes à l'entrée.

Quant au Québec, je comprends votre raisonnement face à Tremblant. Si vous voulez ne pas faire beaucoup de kilomètres, vous pouvez faire un tour dans mon coin, dans Lanaudière, aux Chalets des Pins, tout près de Rawdon: www.chaletsdespins.com. Chiens de traîneaux et raquette chez Kinadapt: www.kinadapt.com. Massage et bains nordiques à La Source: www.lasourcespa.com. Le tout à Rawdon. Il y a des auberges champêtres et des petits restos sympas dans les environs et une exposition intitulée Marchés de Noël à Joliette: www.marchesdenoeljoliettelanaudiere.com.

Sinon, les chalets de l'auberge Montmorency: http://www.aubergemontmorency.com, près de Québec, et ceux de Mont-Sainte-Anne, l'auberge Le Refuge à Morin Heights (www.spalerefuge.com), ainsi que l'hôtel Sacacomie à Saint-Alexis-des-Monts, en Mauricie (http://www.sacacomie.com/fr/accueil), qui fait dans la rusticité, les massages, le plein air et la gastronomie de terroir et de bonne tenue. Toutes ces adresses sont de bons indices pour les Fêtes.

***

Bonnes adresses

«On va au resto ce soir? Je t'emmène à L'Appart, rendez-vous rue du Colisée.» C'est la tendance «authenticité» qui continue de se pointer du côté de la restauration parisienne. Après la cuisine de grand-mère revue et corrigée, après le pain comme à l'ancienne, le yogourt comme avant, on fait dans le décor et l'ambiance ami-amie.

En plein 8e arrondissement, entre les élégantes qui se guettent et les cadres qui s'agitent sur les Champs, l'Appart offre un deux-pièces-cuisine avec mélodie caviste en sous-sol. Une dizaine de tables, une ambiance sympa qui valorise l'intimité mais qui utilise encore le «vous». Au menu, les copines de bouche se disputent la morue sous toutes ses déclinaisons et des viandes mijotées avec amour.

Comme il y a de plus en plus d'ami(es) qui fréquentent L'Appart, il est conseillé de réserver sa place pour faire partie de la famille. Et comme tout ce qui est tendance, cela a malheureusement un prix: à moins de 80 $ par personne, on reste sur sa faim... L'Appart, 9, rue du Colisée 75008. 01 53 75 16 34.

***

À lire, à voir, à entendre

Le Dictionnaire amoureux des langues, de Claude Hagège, publié chez Plon/Odile Jacob.: voilà toute la magnificence des langues, qu'elles viennent d'ici ou de très loin... Les habitudes, les réflexes linguistiques, les emprunts, les oublis, les permissions, les outrages, les volontés, les disparités, les sacrilèges. On y trouve de tout, on passe d'un chapitre à l'autre, on s'étourdit dans les langues déliées de la planète. On cherche une racine, on trouve une légende. On donne sa langue au chat et on a une autre réponse.

Dans ce dictionnaire, à «idiomatisme», j'ai trouvé ceci: en français, on dit «Quand les poules auront des dents»; en italien: «Quando gli asini voleranno» (quand les ânes voleront); en espagnol: «Cuando las ranas crien pelos» (quand les grenouilles auront des poils); en néerlandais: «Wanneer de kalveren op het ijs dansen» (quand les veaux voleront sur la glace); tandis qu'en anglais, c'est plus court: «Pigs might fly». Cela pourrait être un lexique pour voyager: un vrai régal.

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.

1 commentaire
  • Paul Bisaillon - Abonné 7 décembre 2009 18 h 06

    Venise

    Bonjour,
    Je me permet de vous faire parvenir une adresse de chambres d'hôtes (guest house) à Venise. Nous y sommes restés en mai et nous avons eu une expérience vraiment extra!
    Il se nomme le Ca Orfeo....voici l'adresse internet: http://users.libero.it/venezia.musica/fr_caorfeo.h
    Merveilleusement bien situé tout près de la mervilleuse église de Santa Maria dei Miracoli (la plus belle!!!).
    C'est dans une maison typiquement venitienne, au bord d'un petit canal (donc plus tranquille) et bordé par le grand jardin d'un monastère (oiseaux, verdure qui est rare à Venise et encore plus de tranquillité)
    Les chambres sont grandes, avec des meubles très XIXe, ont accès à une cuisine commune...il y a même une chambre qui est dans un apart séparée donc avec sa propre cuisine et petite salle à manger. Le proprio vous fournit la carte de membre pour aller faire vos emplettes à l'épicerie Co-OP du quartier!
    Salle de bain privé...et petits prix: en mai2009 on a payé 89 (semaine) et 100 euro (weekend). Pour des voyageurs qui aiment être au centre et qui apprécient le 'typique' d'une telle résidence.
    Nous la recommandons vivement.
    Paul Bisaillon
    paul.biaillon@sympatico.ca