Long-courrier

Des vendeurs proposent des churros (beignets) dans une rue de Madrid, en Espagne.
Photo: Agence France-Presse (photo) Des vendeurs proposent des churros (beignets) dans une rue de Madrid, en Espagne.

Un an hors du Québec - «Notre fille de 19 ans désire vivre une année sabbatique en Allemagne avant d'entreprendre ses études universitaires. Elle planifie de travailler, de voyager un peu et peut-être d'explorer les possibilités d'étudier en Europe. Elle s'est rendue à l'ambassade d'Allemagne à Ottawa et il existerait un visa correspondant exactement à ses attentes.

«Par contre, on rattache des conditions à l'obtention de ce visa et l'une d'elles consiste en la possession d'une assurance maladie-voyage qui la couvrirait pendant toute cette période.

«Alors, voilà où se situe le noeud du problème. Selon la RAMQ, quelqu'un qui s'absente plus de 183 jours dans une année hors du Québec n'est plus couvert par ce régime d'assurance maladie pendant toute une année.

«Selon les divers sites d'assurances privées de voyage, il semble que les couvertures offertes s'ajoutent à celle de la RAMQ et que, lorsqu'une personne n'est plus sous la protection de notre assurance du Québec, elle n'est pas admissible à celles offertes dans le secteur privé.

«Mais le type de couverture dont notre fille a besoin doit certainement être offert par quelques compagnies. À qui s'adresser? Que doit-on exiger d'une bonne couverture minimale, sans superflu? Est-ce très dispendieux? En répondant à notre courriel, vous nous tirerez d'une grande impasse.» - Gisèle Dubois, Gilles Mercier, Montréal

Il est certain que le régime d'assurance est un peu compliqué quand on s'absente plus longtemps que 183 jours. Pourtant, il y a des exceptions, comme l'étudiant inscrit dans un établissement d'enseignement au Québec ou ailleurs et qui poursuit son programme d'études hors du Québec.

En présentant une attestation d'inscription à un programme d'études, il peut être assuré au maximum pendant quatre années civiles consécutives.

Il y a aussi le stagiaire à temps complet, non rémunéré, dans un établissement universitaire, une institution affiliée à une université, un institut de recherche, une organisation gouvernementale ou internationale, qui peut être assuré au maximum pendant deux années civiles consécutives en présentant une attestation de stage.

On accepte également parmi les exceptions quelqu'un qui quitte le Québec pour plus de 183 jours au cours d'une même année civile à condition que cette absence n'ait lieu qu'une fois en sept ans. Le maximum permis est une année civile, et aucun document n'a besoin d'être présenté lors de la demande.

Dans tous les cas, une personne qui quitte le Québec de façon temporaire est tenue d'aviser la Régie de l'assurance maladie si les séjours à l'extérieur, au cours d'une même année civile, totalisent 183 jours ou plus. Pour s'assurer d'être couverte par le régime public pendant son absence, cette personne est priée de communiquer avec la Régie avant son départ.

Si vous remplissez ces conditions, la Régie vous fera parvenir une lettre confirmant le maintien de votre droit aux bénéfices du régime d'assurance maladie. C'est alors qu'il est essentiel de se procurer une assurance voyage privée qui couvre, en totalité ou en partie, les frais non assumés par la Régie. Souscrire une assurance avant de partir peut éviter de fâcheuses conséquences financières.

On peut obtenir de l'information à propos des assurances privées auprès du Service de conciliation des assurances de personnes du Canada (SCAPC). C'est un parcours assez long mais votre fille pourrait se faufiler dans un de ces programmes.

Adresses à Madrid

«Sur les recommandations de Flavia Fagnani, je vous envoie ce courriel car il semble que vous ayez de bons contacts pour louer des appartements à Madrid et peut-être ailleurs en Espagne. Étant une femme qui voyage seule, je n'ai donc besoin que d'un petit pied à terre. Vos suggestions seront fort appréciées et je vous en remercie à l'avance.»

Maryse Brouillette, Montréal

Pour Madrid, vous trouverez des appartements à louer sur ce site: www.capitalapartments.com/where.htm. Avant de partir, vous pouvez contacter l'Office de tourisme espagnol à Toronto (% 416 961 3131, toronto@tourspain.es), qui propose des adresses dans la capitale.

Pour un hôtel bon marché: l'Hostal Central Sol (en plena Puerta del Sol), C/Carrera de San Jerónimo, 5, 2º y 4º piso, 28014 Madrid. 34 91 522 15 82, 34 91 522 57 78 (télécopieur), www.hostalcentrosol.com. Chambre double à partir de 59 euros.

Bonnes adresses

«Pour vos lecteurs qui envisagent les Cinque Terre, je recommande fortement un hôtel de charme situé à Bonassola: www.bonassolahotelvillabelvedere.com. Il faut demander une chambre avec balcon donnant sur la mer. Nous y avons séjourné quelques nuits, avec petits-déjeuners et souper compris. Cet endroit magnifique est situé à quelques minutes en train des Cinque Terre. Le déjeuner y était particulièrement copieux: oeufs, jambon, yogourts, céréales, fruits, etc. En mai, les bougainvilliers et les jasmins nous en ont mis plein la vue et le nez.»

Normand Laguë, Montréal

À suivre

- Les tarifs d'Air France pour un vol vers Paris, au départ de Montréal et de Toronto, commencent à 799 $ toutes taxes comprises. Pour les correspondances sur Nice, Marseille, Toulouse, Nantes, Bordeaux, Strasbourg et Lyon, on évaluera le tout à 835 $. Ces tarifs sont valables pour des voyages dont le départ s'effectuera entre le 1er mars et le 18 juin, puis du 7 septembre au 10 décembre 2008. Cette promotion est en vigueur jusqu'au 3 mars. Pour les départs en haute saison, du 19 juin au 6 septembre, Air France offre aussi des sièges au tarif de 1049 $ vers Paris. Toutes les destinations métropolitaines françaises sont accessibles à compter de 1085 $. Ces prix sont pour des sièges en cabine Tempo (classe économique).

À bord, le dîner, le petit-déjeuner ou une collation ainsi que les vins et le champagne sont offerts gratuitement dans toutes les classes de voyage. Les réservations peuvent être effectuées sur le site Internet du transporteur (airfrance.ca), par l'intermédiaire de son centre de services (1 800 667-2747) ou par les agences de voyages.

À savoir

- La compagnie aérienne Jet Blue fait payer 7 $ pour une couverture et un oreiller sur ses vols de plus de deux heures. Soulignons tout de même que l'oreiller en question possède une antitoxine d'une efficacité désarmante.

À lire, à voir, à entendre

- Deux ouvrages sur le Québec, dont l'un a pour titre Québec - Terre d'aventures, de Stéphanie Bénard et Fanny Marceau, aux Éditions Déjavu.

Voilà un magnifique livre d'images de quelque 140 pages qui situe le Québec sur des clichés hors du commun et flirte aussi bien avec l'été qu'avec l'hiver sur les berges du Saint-Laurent, en bord de mer ou dans les campagnes les plus touffues. Du sud du Québec au Grand Nord, les partances sont joliment illustrées. Des légendes accompagnent les différents paysages montrés.

L'autre titre, c'est Coups de coeur pour découvrir le Québec, de Michel Julien, aux Éditions Broquet.

Il s'agit d'une deuxième mouture, revue et augmentée, ce qui représente 288 pages de sites avec autant d'adresses d'hôtels, de restaurants, de cidreries, de parcs, de musées, de sentiers qu'on peut parcourir avec ou sans chien, de villages à découvrir ou d'excursions à ne pas manquer.

Le tout servi par de nombreuses images qui illustrent le propos, le plus souvent d'un académisme des plus positifs et des plus vendeurs.

***

Envoyez vos questions et bonnes adresses à lkiefer@ledevoir.com.

À voir en vidéo