Long-courrier

En Jordanie, le tombeau de Khaznah, d’une hauteur de 40 mètres est le monument le plus célèbre de Pétra. Son architecture a été sculptée à même la roche par les nomades nabétiens.
Photo: Agence France-Presse (photo) En Jordanie, le tombeau de Khaznah, d’une hauteur de 40 mètres est le monument le plus célèbre de Pétra. Son architecture a été sculptée à même la roche par les nomades nabétiens.

J'ai récemment fait appel à vos suggestions pour une visite de la côte ouest américaine. Cette fois-ci, c'est pour l'extrémité est du pays que je vous consulte. Je viens de lire dans votre chronique du 12 juillet une de vos suggestions concernant "un petit port du Maine, hors saison". Je suis précisément à la recherche d'un tel endroit. J'ai jadis fréquenté une petite pension familiale en bord de mer, tenue par des Québécois à Old Orchard Beach. (Il y a des coins tranquilles là aussi et la plage est magnifique). Mon problème, c'est que je n'ai plus de moyens de transport par automobile. Il me faudrait utiliser l'autobus, et Greyhound ne fait plus le trajet direct. Y a-t-il des endroits intéressants que je pourrais atteindre de Montréal en autobus sans trop de correspondances? Merci.»

Andrée Proulx, Montréal

Il existe une agence dont j'ai déjà parlé il y a quelques années qui s'appelle Seaside Rentals, une excellente agence de location de maisons dans le sud du Maine, avec plus d'une centaine de propriétés disséminées entre Ogunquit, York, Wells, Kennebunkport et Kittery, qui font aussi bien dans le petit bungalow que dans la grande maison victorienne sur plage. Même s'il est d'usage de louer des maisons à la semaine pendant la saison estivale, on trouve encore beaucoup de propriétés toute l'année avec des tarifs qui baissent presque de moitié pour l'automne, l'hiver et le printemps prochains. Certaines propriétés peuvent se louer à la journée dans ces périodes hors saison.

On trouve également des services à la carte qui peuvent se greffer à la location de base en incorporant des services de massage, pédicure et manucure à la maison, un service de chef traiteur qui viendra le soir préparer un repas complet avec le homard jamais très loin, ou un guide local du Maine qui pourra indiquer et accompagner la famille sur des parcours cyclotouristes, des randonnées pédestres et des sorties en kayak. www.seasiderentals.com

Attention passeport !

«Nous partons le 29 août pour un voyage de quatre mois au Moyen-Orient. Notre périple débute par la Jordanie, à Amman plus précisément. Voilà notre dilemme: nous voudrions par la suite visiter Israël pour repasser par le nord de la Jordanie pour traverser en Syrie. Plusieurs personnes nous déconseillent ce trajet, car le tampon de la douane marquerait notre passage en Israël, donc interdiction de séjour en Syrie. Quelle est la meilleure façon de visiter ces trois pays sans inconvénient? Serait-il plus simple de traverser tout de suite en Syrie, faire la Jordanie après et terminer par Israël? Merci à l'avance.»

F. Bérubé, Montréal

Pour ne pas avoir trop de problèmes aux douanes (de toute façon, vous aurez droit à des questions absurdes et aux tracasseries d'usage pour le passage de ces douanes), je vous conseille de passer par la Syrie, la Jordanie et ensuite Israël. En arrivant en Israël, si le douanier vous demande si les Jordaniens sont accueillants, faites la moue et dites «pas plus que ça...».

Le problème dans les pays que vous allez visiter n'est pas du domaine de la population, de leurs habitudes ou de leurs croyances. Le problème, ce sont les douanes... Car chaque douanier qui se respecte doit avoir une liste de questions types qui désarçonnent les touristes les plus innocents. On peut vous demander avec le sourire si vous aimez les Arabes ou inversement les Israéliens. Ce n'est pas pour des statistiques, c'est juste pour vous piéger, pour avoir quelque chose à vous reprocher ou une raison pour vous retenir quelques minutes, ce qui est la jouissance extrême du douanier. Mais cela peut aussi commencer ou finir à Dorval par les questions des douaniers américains, qui s'inquiètent souvent pour une bosse dans votre sac à dos ou une caméra dont ils ne connaissent pas le modèle. Pour en revenir au coin de pays que vous allez visiter, certains qui ont la chance d'avoir deux nationalités, donc deux passeports, se servent de l'un ou de l'autre pour passer les frontières qu'ils désirent. D'autres prennent le risque de dire au Québec qu'ils ont perdu le leur et se font refaire un passeport. Avec deux passeports, c'est jouable, mais vous n'échapperez pas aux questions insidieuses. Le problème des douaniers de ces pays — et de bien d'autres — c'est qu'ils vivent sous le régime de la peur, avec des indices de corruption mêlés à des soupçons qui les habitent quotidiennement.

Je pense personnellement que c'est un métier qu'il faudrait revisiter entièrement, que cela soit dans des pays aux tensions politiques évidentes ou dans des contrées où il ne se passe pas grand-chose.

Madrid en appartement

«Nous sommes deux couples d'amis — début de la soixantaine — qui planifions un voyage au Portugal et en Espagne en mai prochain. À Madrid, nous aimerions louer un appartement pour une semaine (semaine du 10 mai). Nous aimerions un appartement avec deux chambres à coucher et deux toilettes. Nous prévoyons un montant d'environ 750 $ chacun pour la location. Avez-vous des recommandations?

Merci à l'avance.»

Daniel Blouin, Montréal

Pour Madrid, les appartements de www.capitalapartments.com/where.htm sont très bien dans le quartier de Salamanque.

Pour Lisbonne, il existe une entreprise qui a une liste assez bien fournie pour l'intérieur de la ville: www.lisbon-apartments.com/fr/accom_list.php

La mer et vite !

«Je veux me baigner!

Pourriez-vous me conseiller une plage avec de l'eau chaude où nous pourrions camper et cela, à une grosse journée de voiture de Québec tout au plus?

Vivant à la campagne, je ne rechignerais pas sur la possibilité d'y faire quelques sorties culturelles.

Merci sincèrement, acceptez mes meilleures salutations.»

Jean-Ambroise Vesac, L'Islet-sur-Mer

Il y a quelques semaines, j'ai fait un tour du côté du New Hamsphire, qui est à quelques heures du Québec. Il y a une bande côtière de petite taille qui va de Hampton Beach à Portsmouth. L'eau n'est pas plus chaude qu'ailleurs, mais on peut voir un musée en plein air du côté de Portsmouth qui retrace la venue des premiers colons. Une présence francophone du côté des White Mountains, et des bords de mer qui, sans être géniaux, donnent envie de se baigner un peu. Sinon, vous avez les côtes du Maine, qui descendent jusqu'à Boston et sont autant de retraites pour tremper ses pieds, manger du homard et découvrir des antiquaires et des musées qui se ressemblent tous les uns les autres. Les terrains de camping sont nombreux et sont en front de mer (pleins en saison) ou à quelques kilomètres dans l'arrière-pays (plus de place et plus de verdure). Dans le Maine, les plages de York et de Wells ont des criques sympas où vivent des moules, des bigorneaux et des mini-homards qu'il est interdit de pêcher quand les autorités maritimes rôdent. Et il faut savoir que, dans le coin, on pratique avec fierté le droit à la délation, histoire de se faire des amis dans la collectivité.

Bed & Breakfast

dans le Long Island

«J'adore votre chronique voyage qui est fort intéressante. Je suis à la recherche d'un B&B ou d'une auberge sympathique dans le Long Island, que nous visiterons le mois prochain. Il y en a une multitude dans Internet! Je voudrais payer entre 150 $ et 200 $ la nuit pour deux personnes.

Je vous remercie.»

Annie Dupuis, Montréal

Essayez Baxter's Homestead, 137, Main Street, Port Washington, NY 11050, % 1 516 570-2523, www.bedandbreakfast.com/new-york-port-washington-baxtershomestead.html

C'est un Bed & Breakfast plutôt cozy à quelque 40 minutes de Manhattan. Accueil sympa, un peu intello, mais ils connaissent un paquet de détails sur la région.

À lire, à voir, à entendre

On peut parler de littérature jeunesse voyageuse quand on évoque les trois livres d'Anne Bernard Lenoir, chez Hurtubise. Cela ne veut pas dire que les adultes ne seront pas comblés, mais la façon dont elle raconte ses histoires devrait plaire à un public de jeunes.

À la recherche de Lucy Jane nous amène sur les rives du Maine, à la recherche d'un trésor. La Nuit du Viking nous entraîne dans les dérives et les couleurs de Terre-Neuve, tandis que Le Tombeau des dinosaures, grâce aux aventures de Laura Berger qu'on avait laissée avec Lucy Jane, nous fait découvrir la paléontologie et le domaine des fossiles de dinosaures dans un puzzle aux rebondissements nombreux. J'ai cru retrouver par endroits des odeurs des livres du Club des Cinq et également des ressources essentielles pour connaître et aimer le monde.

Des livres pour les vacances ou pour reprendre les classes du bon pied. D'où l'urgence de se les procurer.

***

Envoyez vos questions et bonnes adresses à lkiefer@ledevoir.com.
1 commentaire
  • Andrée Proulx - Abonné 2 août 2008 16 h 31

    Tranquillité dans l'est des États-Unis

    Bonjour monsieur Kiefer. Je vous remercie pour votre réponse empressée. Votre référence est très intéressante mais malheureusement mes besoins sont plus sommaires. Une maison est trop grande pour l'hébergement d'une personne seule. En plus, comme je n'ai pas de voitures, ces endroits ne sont pas accessibles par transport en commun (Greyhound). Long détour par Boston avec correspondance. Au moins 10 à 12 heures avec les attentes. Le co-voiturage avec des étrangers ne m'intéresse pas tellement. Auparavant, il y avait un service de taxi de Montréal dont j'oublie le nom, mais il n'existe plus. Je vais donc continuer à chercher. Salutations.

    Andrée Proulx