Long courrier

Cette semaine, Lio Kiefer change un peu — beaucoup — les règles du jeu. Les questions de ce Long courrier sont le fruit de son imagination, et les endroits dont il est question sont tirés tout droit du Dictionnaire des lieux imaginaires d'Alberto Manguel et Gianni Guadaluppi. Direction l'île de Polypragmosyne, l'archipel Mardi, l'île de Zuy...

Pour ce premier Long courrier de l'année, je vous adresse tous mes voeux de très grands bonheurs et de rêves irréalisables (du point de vue des autres).

Pour commencer l'année sur une note sereine et un peu folle, je vous propose des longs courriers totalement imaginaires car les pays et les lieux décrits sortent tout droit du Dictionnaire des lieux imaginaires d'Alberto Manguel et Gianni Guadaluppi, aux Éditions Actes Sud. Les questions posées font partie du jeu de l'imagination, mais rejoignent aussi facilement les questions ou les conseils que vous me prodiguez chaque semaine dans vos missives... C'est un peu pour cela que j'adore cette chronique si simple mais géniale et qu'elle me fait penser souvent que nous vivons une époque formidable. Bonne année!!

Des ânes avec une longue histoire

Nous partons dans la région de Gotham l'été prochain. Est-il vrai que les ânes qui nous servent de montures ont d'abord été des êtres humains comme nous avant d'en être rendus là? Y a-t-il un danger que nous finissions à quatre pattes?

Silska Monbeaxh à Ullington

Vous ne risquez absolument rien (mais faites tout de même attention). C'est donc bien près de l'île de Polypragmosyne que, pour s'être mêlés de choses qui ne les regardaient pas, les sages de Gotham et d'autres autochtones de Polypragmosyne ont fini leurs jours transformés en ânes aux oreilles longues d'un mètre (ce qui est gênant pour tourner). On dit qu'ils resteront transformés en baudets jusqu'à ce que les chardons de l'île deviennent des roses. En attendant, ils se consolent à l'idée que plus longues sont leurs oreilles, plus épais est leur cuir, ce qui les protège contre les mauvais traitements. On peut les monter quand bon nous semble, mais il est interdit de leur laisser un pourboire sous forme de déchets de carottes ou de navets.

L'usage de l'âne est possible entre 8h12 et 21h43. Leur apporter des roses est vu ici comme étant d'une grande cruauté.

Combats extrêmes

Des amis nous ont indiqué que l'archipel Mardi était d'un grand intérêt pour celles et ceux comme nous qui sont adeptes des sports violents et qui laissent de nombreuses séquelles. Peut-on envisager un séjour de deux semaines le printemps prochain et quelle sorte d'hébergement pouvons-nous trouver?

Burt Maranda à Pujoli

C'est à Diranda que vous trouverez la grande île de l'archipel Mardi divisée en deux royaumes. En débarquant à Diranda, le touriste sera surpris par le grand nombre d'aveugles, de culs-de-jatte, de manchots et d'estropiés divers, tous victimes de la coutume locale qui veut que soient très fréquemment organisés des combats de gladiateurs où s'affronte la jeunesse des deux royaumes. Les Dirandains apprécient beaucoup ces jeux cruels et les considèrent comme une excellente occasion de faire preuve de courage, vertu prisée entre toutes. En réalité, pour les deux rois, ces combats résolvent le problème de la surpopulation.

Il est fortement déconseillé aux touristes d'y prendre part.

Quant aux hôtels, je peux vous conseiller dans le même genre d'exercice le Torturium, un quatre étoiles du meilleur style avec des chambres semblables à des cellules toutes équipées de barres de fer, muselières, martinets et autres objets de divertissement locaux. Insonorisation de grande envergure dans chaque unité. Je vous conseille la chambre dénommée «Risques and Risquettes», qui se définit comme une kyrielle de surprises durant toute la nuit.

Vacances intello

Nous sommes à la recherche de vacances pour le mois prochain dans une région où les habitants auraient avec une certaine rigueur le sens du mot juste et de la phrase synonyme.

Nous cherchons également un hôtel en bord de rivière pour mieux écouter le courant des paroles.

Édith Beluga à Québec

C'est au pays d'Oz que vous trouverez la ville de Rigmarole. Comme le Centre des Jean-qui-pleurent, au Nord-Ouest, Rigmarole est l'un des exutoires d'Oz. Les citoyens incapables de s'exprimer clairement y sont envoyés et vivent heureux avec leurs semblables. Ils s'adressent les uns les autres de longs discours compliqués, où la règle est de parler pour ne rien dire. Ils sont parfaitement incapables de répondre à une question simple sans se transformer en enfileurs de mouches.

En ce qui a trait à l'hôtel, je vous suggère l'Hôtel du Grand Discours, juste en bordure de rivière et dont toutes les chambres ont des murs en ardoise où chaque invité écrit à la craie ce qu'il pense ou ce qu'il comprend de la rivière. Certaines phrases valent le détour: «Cette nuit, les flots de l'été l'étaient. Et j'étais seule dans le ru qui dessinait ma surdité et examinait ma nudité.»

L'hôtel est en pension incomplète.

À suivre

Les résultats de l'île de Zuy, prospère royaume d'elfes aux Pays-Bas. C'est probablement le mieux organisé et le plus riche des royaumes d'elfes en Europe. Il a noué d'importantes relations commerciales avec les Indes orientales, important des épices, des mousselines et des peaux de léopard, exportant des boîtes à musique, des marrons glacés, de l'amidon, des suppositoires et des icônes. Ce mercantilisme est très mal vu des autres royaumes d'elfes.

Pourtant, chaque 29 décembre, l'île de Zuy choisit une personne au hasard sur la planète pour célébrer à coups de feux d'artifice et de lancements de poffertjes (sortes de minicrêpes) son anniversaire. On inonde cette personne de mots d'amour, de nuages de tendresse et de sons doux à l'oreille des setters flamands, seule race de chiens sensible aux mystères des vents des polders. Cette année, la personne choisie se nomme Isabelle Chagnon, qui, par comble de grande chance, réside au Québec et qui aura durant ce jour la visite d'elfes à quatre feuilles, de trolls à roulettes et de farfadets à courte vue ainsi que des inévitables fées de la mer d'Émeraude, avec, comme gardiens festifs, une meute de loups élevés à la cuiller et à la fourchette.

Bonnes adresses

La mer Végétale, située dans l'océan Atlantique, où, sur près de 80 kilomètres, poussent sans racines des pins et des cyprès flottants. Les troncs sont si serrés qu'il est possible, quand les vents soufflent fort, de naviguer dessus, à condition d'être capable de hisser son navire à la cime des arbres.

Phrase de la semaine

Ce n'est pas parce que la mer a un fond qu'elle se trouve intéressante. Parlez-en à la méduse qui croyait au radeau.

Clin d'oeil

Au pays du Vacarme, il y a des sourds qui n'arrêtent pas de danser. Et au pays du Sourire, les tristesses sont en voie de réapparition.

À lire, voir, écouter

- Guide de la chambre à part, de Mireille Surcouf aux Éditions Simili. Un petit glossaire de certaines chambres dans le monde qui sont dans un moulin, un chenil, une fourmilière, un cimetière, une pompe à incendie, un terrier de renard, etc.

- Nouveau Guide des insultes dans le monde, aux Éditions Ça va mal (croate, russe, chinois et portugais), où il est intéressant de savoir comme dire va te faire foutre, je ne suis pas la fille d'un soir et tu pues des pieds dans toutes ces langues.

- Nouvelle émission sur le canal Montgolfière, intitulée Y a quoi après le ballon? Une série de 13 épisodes qui ne manquent pas d'air puisque l'animateur Philleas Frogg nous transporte au-dessus des îles qui ne lèvent plus et des montagnes qui se suivent et se ressemblent. En sus, comme dit ma voisine, un grand jeu concours intitulé «C'est juste après le ballon» avec comme grand prix le loisir de gagner une semaine en rien d'inclus sur une île tirée au hasard et trois nuits sans abri dans une montagne qui se ressemble.

Envoyez vos questions et bonnes adresses à lkiefer@ledevoir.com

À voir en vidéo