Long courrier

La Russie en auberges de jeunesse

«J'aimerais vous féliciter pour votre excellente chronique, toujours très intéressante. Moi et un ami voyagerons en Russie en juillet. Comme notre connaissance de la langue russe est très limitée, nous essaierons de réserver à l'avance les lieux où nous passerons la nuit. Nous avons de la difficulté à trouver des endroits pour dormir dans les villes de Vladimir (Anneau d'Or) et de Velikiy Novgorod. Notre budget s'élève à environ 25 $US ou 20 euros par nuit et par personne et nous préférons les endroits de type auberge de jeunesse. Auriez-vous des suggestions?»

Mathieu Gagnon, Montréal

***

Pour Velikiy Novgorod, vous pouvez passer par l'agence Red Izba, qui fait également office de bureau de tourisme local (http://eng.tourism.velikiynovgorod.ru) et qui dispose d'une liste sommaire des hôtels, restaurants, musées, activités et expositions à Novgorod. L'université de Novgorod a des chambres d'étudiants louées aux touristes l'été ainsi que des chambres chez l'habitant (très peu) qu'on peut trouver au Musée de l'État de Novgorod. En ce qui concerne Vladimir, http://www.vladimir-russia.net est la porte d'entrée pour les renseignements utiles sur la ville, de même que http://www.vladimir-city.ru/welcome, avec une liste d'hôtels et de guest houses pour tous les budgets.

Pour une liste des auberges de jeunesse en Russie, dans les grandes villes comme Moscou ou Saint-Pétersbourg: http://www.travellerspoint.com/hostels-fr-co-170.html et http://www.hostelscentral.com/pays-54.html, ainsi que le site des auberges de jeunesse de Russie: http://www.russia-hostelling.ru/index_e.php. Le guide Lonely Planet sur la Russie est un excellent débroussailleur d'idées de partances slaves.

***

Villas en Rep Dom

«Je souhaite passer un mois ou deux au soleil l'hiver prochain (je suis à la retraite depuis janvier 2006) et j'ai pensé à l'article sur les villas Tarara à Cuba que vous aviez écrit en 2004. Les conditions d'hébergement et d'approvisionnement (épicerie) à ces villas sont-elles toujours adéquates? Et peut-on retrouver l'équivalent en République dominicaine pour une location de villa dans les mêmes prix et à distance de marche de la plage, d'une épicerie et des restaurants? Peut-être serai-je seule une partie du séjour, aussi je cherche un environnement sécuritaire et ne veux pas avoir besoin d'une voiture. Je vous remercie à l'avance.»

Suzanne Demers, Québec

***

Pour les villas Tarara à Cuba, il y a toujours un magasin général en plein centre du village qui regorge de produits (vins, conserves, produits courants, viande fraîche, parfois du poisson) et il y a un petit marché local quotidien où on peut trouver des oeufs, des fruits et des légumes et acheter des langoustes avec un pêcheur (quand il est là).

En République dominicaine, http://www.hotel-villas-carolina.com/lasterrenas.htm a une liste très élaborée de villas en bord de mer partout dans le pays, plus chères qu'à Cuba mais où vous pouvez trouver la perle rare. Du côté de Samana, il y a des bungalows à louer dans un beau jardin pas très loin de la plage. http://www.hotel-latortuga.com.

***

Bonnes adresses à Paris

«Pour avoir utilisé l'hôtel Citea (tout à côté du cimetière du Père-Lachaise, à deux minutes d'une bouche de métro), je peux vous confirmer que c'est un très bon choix et à prix fort abordable. Ce Citea fait partie d'une chaîne française (http://www.citea.com/fr/citea_plusinfos.asp?IDhotel=46). Celui à côté du cimetière a été ouvert à l'automne 2005 et nous étions parmi les premiers clients. Un coin hyper tranquille et à proximité de tout par le métro. Très sympa. Pas loin, il y a le jardin Samuel-de-Champlain, collé sur le cimetière du Père-Lachaise qui, à lui seul, mérite d'y passer de longues heures. Un truc: prendre le plan fourni à l'entrée pour mieux s'orienter. Il est remis gratuitement dans un bâtiment administratif situé en retrait, sur votre droite, lorsque vous pénétrez dans le cimetière par l'entrée principale. Il y a aussi des guides bénévoles qui peuvent être fort utiles. Les heures de visites guidées sont disponibles dans un guide gratuit, disponible dans les kiosques à journaux le mercredi, le Paris Scope, indispensable à mon avis, une mine de renseignements sur ce qui se passe à Paris.»

Gérald Gobeil, Montréal

***

«Je vous envoie ces trois adresses que je recommande sans hésitation, la première pour avoir fait agréablement affaire avec cette agence en avril dernier et les deux autres par un ami qui les connaît bien et qui m'avait recommandé la première: www.letsparis.comdome ; www.panacherental.com ; http://untoitaparis.provaction.com.

«Dans le cas de letsparis, nous avions un bel appartement dans Montmartre, rue Caulaincourt, au cinquième étage (avec ascenseur minuscule, certes, mais tout de même!) avec vue sur le dôme du Sacré-Coeur. Il était très bien aménagé avec de l'espace pour recevoir des amis et préparer à dîner dans une cuisine relativement grande et bien équipée. La salle de bains était immense, avec un bain faisant face à la fenêtre mais suffisamment éloigné pour qu'on n'y soit pas vu, avec une belle vue sur les toits de Paris. De plus, nous avions gratuitement accès à un téléphone cellulaire et à Internet.

«Cet appartement appartient à des Irlandais qui le louent quand ils ne sont pas à Paris. La personne qui s'occupe de cette agence est une jeune Américaine, Lauren Greenwald, très efficace et gentille. Comme nous craignions un problème de bruit, elle a pris la peine de venir passer quelques heures dans l'immeuble pour s'assurer qu'il n'y aurait pas de problème de ce côté-là avant de confirmer la location.

«Le prix: 975 euros pour sept nuits, avec un dépôt de 200 euros en garantie. Ces 200 euros m'ont été remboursés très rapidement une fois vérification faite dans l'appartement après notre départ.»

Martin Delisle, Montréal

***

Saint-Quentin

La ville de Saint-Quentin, au nord de Paris, n'est pas très courtisée. Pourtant, on y trouve un quartier piétonnier et une grand-place qui rappelle les villes belges ainsi qu'un hôtel de ville qui a orné sa façade avec des chiens et des singes en pierre. En juillet et en août, on couvre de tonnes de sable la place de l'hôtel de ville et on aménage une immense plage avec piscine et pataugeoire. Un petit hôtel situé dans un ancienne demeure bourgeoise, l'Hôtel des Canonniers, à quelques pas de la grand-place, compte cinq chambres et deux appartements meublés avec style et vue sur le jardin où on peut prendre le petit-déjeuner ou se reposer en lisant sous les arbres. La propriétaire est plutôt sympathique et connaît les bonnes adresses de la ville et de la région. De 60 à 105 euros la chambre. www.hotel-canonniers.com.

***

À suivre

La formule toute prête d'Easycamping, ou comment arriver sur un terrain de camping aménagé avec une tente déjà montée, une cuisinette équipée d'un frigo, d'un réchaud, de chaudrons, de vaisselle, d'une cafetière et d'une table ainsi que de quelques chaises dans un coin dit séjour. Les lits de camp sont installés dans les trois chambres à coucher qu'abrite la tente. Ces tentes ressemblent plus à des bungalows de toile qu'à des tentes traditionnelles.

Cinq personnes peuvent théoriquement y loger, mais ayant vu le prototype dans un salon à Montréal, il s'agirait plutôt de quatre adultes ou d'une famille de cinq en comptant trois enfants. Pour l'instant, l'expérience se passe du côté des campings des Cantons-de-l'Est (Bromont, West Brome, Mont-Orford, Campton, Saint-Étienne-de-Bolton, avec une quinzaine de tentes disponibles) mais on compte camper l'idée du côté de toutes les régions du Québec, voire du Canada.

La location de la tente s'élève à 90 $ la nuit et à 580 $ la semaine (de deux à quatre adultes ou deux adultes avec un maximum de quatre enfants) pour un minimum de deux nuits. À partir du 4 septembre, 40 $ la nuit du dimanche au jeudi et 70 $ les fins de semaine. Pour réservations et renseignements: www.easycamping.ca.

***

À voir, lire, écouter

Le Guide du routard sur la Chine, qui comprend également des éléments intéressants sur Hong Kong et Macau. On n'apprend vraiment rien de neuf sur Pékin ni sur Shanghaï, mais le Yunnan et le Sichuan ainsi que Guilin et la rivière Li sont adéquatement décrits.

Envoyez vos questions et bonnes adresses à lkiefer@ledevoir.com.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.