Plonger oui, mais où?

Photo: Archives Le Devoir
Aller dans le Sud, cela veut dire aussi plonger dans les eaux cristallines. Plonger en apnée, c'est souvent gagnant. On y aperçoit de loin des poissons qu’on trouve dans les aquariums de la rue St-Hubert. Cela ne coûte pas cher et le décor est grandiose.

Mais pour plus de découvertes, il faut s’enfoncer et aller plus loin. Voici un exemple des dix meilleures plongées au monde.

La Grande Barrière de Corail, en Australie, est l'un des meilleurs spots de plongée sur la planète. Sur la côte ouest, ne manquez pas de partir à la rencontre des requins-baleines. Si vous avez beaucoup de temps, rendez-vous sur les îles Kangaroo et Christmas.

Direction le Belize pour découvrir une immense barrière de corail qui abrite des millions de poissons et des coraux parmi les plus beaux de la planète. Half Moon Caye Wall, Turneffe Island Atoll et Lighthouse Reef sont des immanquables.

Au large des côtes du Costa Rica, Coco Island est un véritable sanctuaire animalier sous-marin. Raies mantas, marlins, requins marteaux, tortues, vous pourrez observer une multitude d'espèces. Entre novembre et avril, la mer est plus calme et la visibilité meilleure.

L'Égypte offre un accès privilégié sur les fonds de la mer Rouge. Safaga, Quseir et Marsa-Alam offrent des récifs coralliens exceptionnels. Vous trouverez des spots aussi bien pour les débutants que les plongeurs confirmés.

Les Galapagos sont l'un des rares endroits sur la planète où vous pourrez nager à côté des requins-baleines. Otaries, iguanes, tortues et raies sont également de la partie.

Eau transparente et plongées possibles toute l'année, les Maldives sont une destination privilégiée pour les plongeurs. N'hésitez pas à vous éloigner des spots les plus courus pour découvrir une vie sous-marine vierge.

L'archipel birman des Mergui est ouvert depuis peu aux plongeurs. Vous disposez d'une centaine d'îlots où vous pourrez notamment croiser des raies aigles et des requins à pointes blanches.

Les Philippines regorgent de spots de plongée exceptionnels. A l'est, vous pourrez croiser des requins-baleines. Ne manquez pas de faire une halte au nord de Palawan ainsi qu'à Bohol pour des plongées nocturnes inoubliables.

En Polynésie Française, Rangiroa est un atoll qui offre de nombreuses plongées mémorables. La passe de Tiputa accueille de nombreuses espèces de requins ainsi que des dauphins sédentaires.

En plein coeur du Pacifique, les îles Truk sont entourées d'un récif corallien. Lors de vos plongées, vous pourrez croiser des bombardiers japonais ainsi que de nombreuses épaves militaires.

Il faudra faire attention aux tarifs pratiqués et aux permis de plongée existants. Apporter vos bouteilles n’est pas une sécurité. Car les douanes vous guettent.

 
1 commentaire
  • Georges LeBel - Abonné 26 août 2014 00 h 00

    Merci pour cette intéressante liste.
    J'ai visité plusieurs des sites mentionnés, surtout la Caraïbe, et j'atteste que les reefs du Bélize ont probablement les eaux les plus claires du monde (Glover est encore mieux sur le route des requins baleines); Safaga en Mer Rouge est calme en ce moment, et le Grande Barrière est cependant menacée.
    Mais j'aimerais ajouter la Lagon de Nouméa, site de l'Unesco ( et le Sharks Alley de Fidji en y allant) et surtout l'ile écologique de Fernando de Noronha, le seul endroit ou j'ai pu voir une pouponnière de requins marteaux, en sus de me baigner parmi les Dauphins en liberté et les tortues pondeuses. L'accès à cette réserve écologique brésilienne est cependant restreint et la durée du séjour limitée.

    Mais pour le budget limité d'un québécois, la barrière de corail du Belize reste un paradis. Y accéder par le Honduras était moins cher, mais depuis le coup d'état, c'est devenu plus risqué.

    Bonne plongée.
    Georges leBel