La chasse aux kilos

Après les peintures nouveau genre testées l’année dernière et qui font gagner du poids, Easy Jet s’aligne sur les sièges, les ailerons, les caddies. 


Ainsi, des sièges plus légers de 26 % seront installés de part et d’autre des monocouloirs. La compagnie affirme qu’ils seront plus minces. Pas plus étroits, mais plus minces. Mais ils laisseront plus d’espace aux passagers. Il paraît que c’est la finesse qui laisse plus d’espace. L'entreprise équipera tous les nouveaux Airbus A320, livrables d’ici jusqu’à la fin de l’été 2014.

Airbus, qui a actuellement le vent en poupe, affirme qu’avec les nouveaux ailerons placés au bout des ailes, les nouveaux trolleys ultralégers, ce sera presque la panacée de l’économie. Chaque avion pourra transporter un peu plus de fret, ou rallonger certains trajets.

Quant à Easy Jet, la compagnie annonce que sur sa facture annuelle de carburant,  évaluée à un quart de milliard d’euros, elle économisera environ 3,15 millions d’euros. Ce qui lui permettrait également d’ajuster de nouveaux contrats avec les transporteurs dans les prochaines années.

La question est : mais où jusqu’où iront ils ? D’autres compagnies low cost ont déjà évoqué la possibilité de rendre les toilettes payantes, ou de les supprimer. De facturer l’eau et peut-être un jour de facturer le surplus de poids des passagers…. Et de voyager debout sur de courtes distances...


À voir en vidéo