Un tramway nommé plaisirs

Photo: Crédit: Isabelle Chagnon

San Francisco se fait un peu à pied, mais pas en voiture. En voiture, les places sont chères pour trouver du stationnement et la contravention est en recherche constante de pare-brise. À pied, ça monte et ça descend… tout le temps! Le «Cable Car» est la vraie solution…

TAÏNA:

On est sorti de l’aéroport de San Francisco qui est immense et on a pris un taxi pour se rendre dans un petit hôtel au nord de la ville, près du Golden Bridge… Mais l’hôtel était fermé, le Moffat Guest House était fermé, pour cause de décès.

Alors, on s’est rabattu sur le centre-ville, où tout était complet. Papa connaissait le REX, à cause d’un chien affreux qui se tient à la réception, entre le cochon vietnamien et le...  pékinois?

Le centre-ville était plein aussi… On a atterri au Sir Francis Drake Hotel. C’est le nom d’un corsaire anglais qui n’aimait pas les Espagnols. Les chambres sont petites, mais ce qui est drôle, c’est le monsieur à l’entrée qui est habillé comme les gardes de la Reine d’Angleterre.

Dans les rues qui montent et qui descendent, il y a beaucoup de Chinois, des hommes qui s’embrassent et plein de chiens. Surtout des chihuahuas, des bichons, que des chiens miniatures!!!

Ce qui est bien, c’est que je pratique mon anglais et les gens de San Francisco me comprennent mieux que Miss Charrell à l’école.

On a été dans un grand port avec un vieux bateau comme celui du Corsaire des Caraïbes. Il y a autour des tonnes de magasins de souvenirs et de t-shirt. J’ai acheté un t-shirt de San Francisco, avec le Golden Gate Bridge.

On a loué une petite voiture à trois roues décapotable pour faire les quartiers italiens et aller jusqu’au pont. Ce qui est top, c’est qu’il y a un GPS en français qui nous raconte le chemin et l’histoire que nous faisons.

Et le soir, nous avons mangé dans un super resto italien en sous-sol tout petit. La pizza était fabuleuse et les serveurs très gentils.

Il y a de très jolies maisons de couleurs et toujours beaucoup de Chinois… J’aime San Francisco.


Le tourisme en Californie Le site de la compagnie aérienne canadienne Voyages Gendron Image Map


LIO:

Le vol d’Air Canada de Dorval en direction de San Francisco à 8h25 est direct, sans escale. 8h25 ? On est arrivé à 6h… Queue interminable de tous les vols d’Air Canada à cette heure.

Résultat des courses ? Avec les douanes américaines suspicieuses (quoiqu’avec un enfant, cela passe bien) Un détail: j’avais en ma possession une lettre de mon amazone certifiée par notaire qui indiquait la permission que je voyage avec ma fille… et on ne m’a jamais rien demandé) Sont forts sur la raison du voyage… mais sont nuls sur le transport d’enfants.

Porte d’embarquement : 7h50. J’avais oublié également qu’il y avait un coût par bagage (25$) en soute. Un vol sans histoire, des agents de bord trilingues (anglais, français et espagnol) un capitaine francophone.

Coûts pour écouteurs ou pour repas. On avait notre boîte à lunch avec sandwichs fabuleux, raisins de Corinthe, abricots et chocolats. Les voisins avaient faim. Seuls le café, l’eau et les jus sont fournis. On a vu notre premier chihuahua dans l’avion qui était moins geignard que le bébé de devant.

Je ferai plus tard (au retour) une chronique sur le service à bord, les nouvelles données de l’animation films et musiques. http://www.aircanada.com/Arrivée, San Francisco. 22 degrés. Idéal…

Installation à l’hôtel. Le Sir Francis Drake est surfait. Malgré sa position près d’Union Square. Chambres petites, 1 savon, pas de frigo, Wifi Payant, et 300$ la nuit. Sans le petit-déjeuner : À prendre au Starbuck Café, en bas de l’hôtel.

Le Rex ; le Washington Square ainsi que l’hôtel Bijou sont bien meilleurs avec des prix en dessous.

Et le Cable Car ; inévitable et incontournable moyen de transport dans SF. Passes de 1, 2, 3 jours. Sinon, 6$ du passage par personne.

La seule portion plate à SF est le long du port jusqu’au Golden Bridge, là où l’on voit cyclistes et joggers.

C’est aussi là que l’on peut prendre ces petits véhicules à 3 roues avec GPS… 50$ de l’heure. Eh bien sûr le Golden Gate Bridge où l’on peut s’approcher très près de jour comme de nuit.

Le soir, le quartier italien avec l’excellent Tomasso’s sur Kearny au 1042. Osteria del Forno, Tony’s Pizza Napoletana et E Tutto Qua sont à conseiller. Dans un rayon de un km.

Demain, un B&B sur une île…