4th of July: Force of quoi?

Police responsable<br />
Photo: Lio Kiefer Police responsable

10 jours dans le Maine.... Avant et après le 4 juillet, jour fatidique de l'indépendance des États-Unis. Oui, une surabondance de drapeaux, des feux d'artifice comme vaches qui pissent, des bières aux couleurs des States et des pépés revanchards qui ne savent plus ce qu'ils ont perdu... le Vietnam, le Koweit,  l'Irak, l 'Afghanistan, la guerre tiède?

Et quand il pleut... la plage de York Beach ressemblait à un camp... de réfugiés... Les bombes? Ce sera pour les fireworks... pendant 4 jours... et 8 millions de dollars plus tard.

C'est fou comme les States sont visuellement au quotidien le reflet d'une BD.
Chacun ou chacune rencontrées sur les plages du Maine sont des caricatures.

Il y surtout les obésités de toutes les races, qui peuvent vous foutre en l'air un panorama maritime en quelques secondes.

Par contre, tout le monde vous dit bonjour... Sans savoir... sans connaître... sans espérer de retour.

Une sorte de Hi ou de Hello en guise de réflexe verbal. C'est bien et c'est nul à la fois...

On n'a pas envie de dire bonjour à tout le monde à chaque fois. Et la question que je me posais: est-on toujours obligé de répondre «positivement»?

Le 4 juillet aux États Unis, c'est comme de croire qu'on est une grande nation, par rapport à ce que nos ancêtres ont cru gagner. La force de frappe c'est comme avant, avec plus de victimes à la finale.

Depuis le 11 septembre, pourtant, ce n'est plus le même party.

Chantez deux airs arabo-mosaïques pendant deux feux d'artifice sur un bateau voyeur à Kennebunkport et vous verrez comment se figent des bons vivants yankees.

Le Yankee a peur : les Arabes sont sur les dents, les Chinois sont sur les chèques et les Russes ne sont pas vraiment désuets...

Vu de l'intérieur, c'est gai. Vu de l'extérieur, c'est tristel

Alors le 4 juillet...?

Cela donne surtout des images... Alors.... les voici.
4 commentaires
  • Francine Bernier - Abonnée 6 juillet 2011 10 h 58

    Malaise.....

    Voir tant de patriotisme de la part des gens de ce pays me rend toujours un peu mal à l'aise...... à croire qu'ils ne se souviennent que de ses bons côtés, ou plutôt choisissent d'ignorer le reste..

  • ysengrimus - Inscrit 6 juillet 2011 17 h 07

    La vision adéquate à avoir sur l’Amérique de demain

    Je suis pour la culture américaine et contre l’impérialisme américain

    http://ysengrimus.wordpress.com/2011/07/04/pour-la

    La vision adéquate à avoir sur l’Amérique de demain.
    Paul Laurendeau

  • Democrite101 - Inscrit 6 juillet 2011 18 h 28

    Vive la grandeur historique du peuple américain !


    Il ne faut surtout pas oublier la formidable résilience du peuple américain...

    Il ne faut pas oublier non plus (Je me souviens) que nous avons eu plusieurs identités (Canayen, Français et Catholiques, Canadien-français, Québécois) pour n'avoir pas su regarder en face notre réelle américanité.

    Notre américanité est plus ancienne, plus forte que la religion, plus même que la langue.

    Nous sommes des Américains parlant français !


    Une erreur américaine gravissime nous a été épargnée: nous avons refusé le Bible-my-gun de la droite américaine qui s'est emparé de l'identité américaine depuis que les conservateurs (de Nixon aux Bush) ont poignardé à mort la social-démocratie du New Deal de Roosevelt qui continuait l'oeuvre de son oeuvre et du présient Taft.

    Nous avons voté NPD. Voilà une bonne garantie et un bel avenir.

    Jacques Légaré

  • Mimi37 - Inscrit 7 juillet 2011 06 h 48

    Et pendant ce temps...

    Et pendant ce temps au Qc, ont voit AUTANT sinon plus de ce genre d'images mais, avec le Fleur de Lys et ce, à tous les jours...

    Simplement pour dire que "le nationalisme" rend certains un peu idiots...