Papa, c'est quand la guerre?

Des voitures bien assurées<br />
Photo: Lio Kiefer Des voitures bien assurées

Amusant la France! J'avais l'impression en pénétrant hier sur le territoire français que j'allais peut-être devenir correspondant de guerre. Pas ou peu d'essence, manifs, casseurs...

Bon... Quand on arrive à Roissy-Charles de Gaulle, après 6 heures de vol, l'accueil est toujours le même, c'est à dire que vous passez les douanes en 27 secondes (j'ai compté). Ce qui a changé, c'est que Roissy ressemble aujourd'hui à un aéroport, pas au chantier des derniers mois, et c'est tant mieux. Rapide, agréable, pratique.

Pourtant, auparavant, tout ne s'était pas spécialement bien passé.
À Dorval, un surveillant douanier m'avait fait le coup du GPS subversif et un surveillant Parknfly m'avait fait poireauter sous la pluie. Leurs mini abribus prennent l'eau.

Trempé et surpris des allégations douanières, j'avais échappé par chance à la dérive de surcharge. (22,9kg... À 23,1kg, je passais au cash!)

Puis un vol AF sans génie, mais à moitié plein... ou à moitié vide... Cela dépend de l'humeur. Près de moi, une Japonaise, qui m'a posé 2235 questions sur Paris et qui a noté mes réponses grâce à son enregistreuse. Avec une dernière question piège: «Y-a-t-il un cimetière japonais à Paris?» Des tombes au Père Lachaise, peut-être. Y en a une au cimetière de Maisons-Alfort, tout près de celle de mon paternel. Ou bien il faudrait aller voir chez Kioko épicerie fine japonaise (ouvert du mardi au samedi de 10h à 20h, le dimanche de 11h à 19h, fermé le lundi), au 42, rue des Petits Champs, dans le IIe arrondissement.

Fait que je n'ai pas dormi...

Et j'ai pu observer l'hôtesse de l'air la plus désagréable, pimbêche, qui m'a été donné de cataloguer de cette façon depuis des lustres. La dernière remonte à il y a une dizaine d'années avec une féminité d'Iberia qui usait des mêmes attributs (pas aimer le métier, ne pas comprendre les désirs des passagers, faire la moue et souffler des bajoues à chaque demande un peu spéciale, comme de l'eau gazeuse...) Du coup, je lui en ai demandé 14 fois pendant le vol. Au moins, elle avait une bonne raison...

Ensuite, prise de possession d'une voiture chez Europcar.
Jimmy, le préposé au comptoir, m'a proposé une voiture de catégorie supérieure à celle que j'avais réservé. Mai je n'en voulais pas... Je sais ce que cela veut dire «catégorie supérieure» (plus de frais d'essence, plus encombrante à garer, etc.). Je voulais une plus petite, mais tout était déjà sur les routes. J'ai obtenu une Citroën Picasso, au lieu d'une vulgaire VW Passat. Pas de plein, mais la moitié du réservoir pour prime de partance.

Passé à travers Paris, qui semblait comme d'habitude...
Des flics haineux, des conducteurs qui utilisent avec grandiloquence toute la palette d'insultes routières, deux accrochages, et des boutiques qui commençaient à recevoir le chaland. Rue Daguerre, j'ai entendu: «Elle est belle, elle est belle, ma moule!»
Comme d'habitude... Rien de guerrier.

J'ai pris la direction de la Seine et Marne, aidé par mon GPS subversif. Suis arrivé à Provins et ensuite à Sognolles-en-Montois, un village de 412 Sognolots et Sognolotes, dont la mairesse est Gisèle Richard.

C'est l'ouverture de la chasse depuis un mois. Avant, on ne pouvait chasser que les mercredis, samedis, dimanches et jours fériés. Depuis le sacre du nain hongrois à l'Élysée, c'est permis tous les jours de la semaine de 9h à 17h30. 

Mais depuis peu, le peuple chasseur du département vit un véritable drame.
Ces derniers jours, des responsables cynégétiques sont en alerte au sujet de la découverte de cadavres de lièvres sur leur territoire. Pour l’instant, 10 cadavres sont en cours d’analyse au Laboratoire régional de suivi de la faune sauvage. Bien que les premiers résultats ne mettent pas toujours en évidence des cas d’EBHS (virus hémorragique du lièvre européen), il y a de fortes suspicions au sujet de l’apparition d’une vague épidémique. Le lièvre paraît grincheux, souffle des bajoues... Un peu comme l'hôtesse.

Après-demain, manifs annoncées monstres....
Papa, c'est quand la guerre?


2 commentaires
  • Mathieu Bouchard - Inscrit 27 octobre 2010 01 h 21

    oupse

    comme image, vous avez mis un lien à votre bureau privé, donc on peut pas voir l'image.

  • Laurence Clavel - Auteur 27 octobre 2010 11 h 19

    Images

    Vous aurez noté que nous avons fait quelques modifications aux images publiées sur ce blogue. Des problèmes techniques nous ont empêché d'afficher les images d'origine, mais ce problème devrait être réglé sous peu.
    Merci de votre compréhension.