Perles d'hier sur «Femmes d'aujourd'hui»

Mon article d'aujourd'hui La Révolution tranquille délie la langue des élus
est rédigé dans l'esprit de Mots et maux™. Il faut y lire la diatribe du ministre unioniste Armand Maltais contre l'émission Femmes d'aujourd'hui, laquelle avait eu le malheur de faire un peu d'éducation sexuelle à l'aide du disque Ton sexe et l'autre : «Le disque, tombant entre les mains de personnes non compétentes ou de jeunes non contrôlés peut offrir des dangers en présentant la masturbation et les jeux sexuels comme les activités normales et fréquentes

Toujours dans l'esprit de Mots et Maux™, ce soir je participerai à la Nuit blanche du Cabaret pas tranquille, à la Grande Bibliothèque à Montréal. Je vais lire certains morceaux choisis des débats parlementaires des années 1960 et 1970. Une primeur : pendant un débat sur la fluoration de l’eau, en 1975, le député créditiste Camil Samson (photo) lance : «Les animaux ne souffrent pas de la carie dentaire. Pourtant, ils boivent de la même eau non fluorée que les humains […]. On n’a jamais demandé au ministre de venir mettre du fluor dans les lacs. Et on n’a jamais poigné un poisson avec un dentier encore! Et vous irez vous faire mordre par un brochet, vous allez voir qu’ils ont de bonnes dents.».

Savoureux, non?

NB : plusieurs personnes m'ont aidé à trouver des perles du passé et je tiens à les remercier ici: Martin Rochefort, Gilles Gallichan, Gisèle Gallichan, Jocelyn Saint-Pierre, Dave Noël, Gaston Deschênes, Judith Mercier.
2 commentaires
  • mimonette - Inscrite 26 février 2011 19 h 22

    Qui ne dit maux consent ?

    Bravo pour votre blogue que j'aime beaucoup suivre sur lacapitaleblogue.com Il faut voir Camil Samson, chef du Ralliement créditiste du Québec (date de diffusion : 22 mars 1970) dans les archives de Radio-Canada. Quel personnage !

  • Monsieur Pogo - Inscrit 28 février 2011 14 h 15

    Suggestion-cadeau

    «Le disque (...) présente (...) les jeux sexuels comme des activités normales et fréquentes.»


    Que voilà un ouvrage qu'il me faut impérativement offrir à mon épouse !

    Merci.