Perles du passé: Whissell exige qu'une «aberration continue»

image On est en juin 2000. Le député David Whissell, alors dans l'opposition, est en colère. Six mois plus tôt, le ministre de l'Environnement avait promis d'interdire l'importation de pneus usés sur le territoire du Québec. Mais aux yeux du libéral d'Argenteuil, la promesse tardait à être respectée. Whissell fit alors un beau contresens : «Est-ce que le ministre peut nous dire aujourd'hui quand il va vraiment agir pour que cette aberration continue...» Sans contresens maintenant, certains soutiennent que la présence de M. Whissell au caucus libéral est une «aberration qui continue». Surveillons le choix que l'élu fera à la fin de son congé, le 1er mars. (Photo Le Devoir)