L'émulation de Bonnardel

image Mercredi dernier, le député adéquiste François Bonnardel dénonçait la sous-ministre «aux trois maisons», Louise Pagé: «Mme Pagé, qui, bon, qui a des émulations de près de 190 000 $, qui a reçu pendant presque sept ans 11 000 $ par année pour subvenir à ses frais de logement, où madame habite... elle habite près de Québec. Il y a certainement des questions à se demander.» Des émulations pareilles nous forcent à nous demander des questions sur les émoluments de la dame. C'est certain.