Après les singes et le hamster, le ouaouaron

EN DIRECT DU SALON BLEU : image Après les singes et les hamsters. Une autre image animalière vient de s'ajouter au lexique de l'Assemblée nationale. Jean Charest vient de traiter Sylvain Simard de «ouaouaron de l'Assemblée nationale». (Sans doute en référence à sa voix grave.) Le président Yvon Vallières a "fermement" protesté... en lançant un frêle «collègue, il faut faire attention aux termes utilisés et éviter les termes animaliers». Mais il n'a pas interdit «ouaouaron» comme l'avant-dernier président Michel Bissonnet l'avait fait jadis avec «girouette». Est-ce pire de se faire traiter de ouaouaron ou d'olibrius? (Photo : cablevision.qc.ca)

À voir en vidéo