Huis clos budgétaire

image Pendant quelques heures, j'abandonnerai ce carnet. Je dois aller me cloîtrer dans le huis clos du budget. En attendant, lisez la description iconoclaste qu'en faisait l'an dernier Michel Hébert, du Journal de Québec, à l'époque où il était en lock out. Ça s'intitule «BUDGET, VEDETTES ET RAVIOLIS». C'est à la fois très drôle et juste.

À voir en vidéo