Le ministre de l'Agriculture l'avoue, il est «pissoute»

image La conseillère en placements du ministre de l'Agriculture Laurent Lessard a fait pire que la Caisse de dépôt l'an passé: «Mon portefeuille a fondu de 38% !» a-t-il révélé ce matin à l'entrée du Caucus. «Pourtant, je suis un peu pissoute dans mes placements.» Un peu plus tard, le ministre a précisé : «La bulle immobilière, moi mes placements étaient un petit peu là-dedans. Quand t'es un peu pissoute, tu t'en vas là dedans parce que tu te dis ça là, c'est solide.» C'est ce qu'on pensait aussi à la CDP, au sujet des aéroports de Londres... Au reste, pissoute, c'est le genre de mot à ne pas répéter au député français Pierre Lasborde. Qui sait, lors de la prochaine mission de Jean Charest en France, il pourrait lancer : «Vous êtes-ti pas un peu pissoute? On me dit que vous refusez d'aller en commission parlementaire discuter des mauvais résultats de la Caisse de dépôt?» Au fait, est-ce que ça existe, pissoute? Oui, du moins dans une page web intitulée Dictionnaire du français du Canada, on le définit : «s. f. Organe viril d'enfant. Ex.: Cache ta Pissoute.» (photo PLQ)

À voir en vidéo