Sondes Voyager: 37 ans de données spatiales transformées en musique

Photo: NASA
On dit que l'espace intersidéral est silencieux. Pas pour Domenico Vicinanza, du réseau pan-européen Geant, spécialisé dans la transmission de données à très haute vitesse, qui, dans ses temps libres, a décidé d'extraire la musicalité de cet infini. Comment? En prenant 37 ans de données transmises par les sondes de la NASA Voyager 1 et Voyager 2 pour en faire un duetto pour vaisseaux spatiaux. Étonnant.

La création vient de faire son apparition sur le site de partage de fichiers sonores Soundcloud. Intitulée Voyager 1 & 2 Spacecraft Duet, elle «métabolise» dans un ensemble pour cordes et piano pas moins de 320 000 mesures des rayonnements cosmiques envoyées sur terre par les deux sondes durant leurs longs périples dans l'espace. Ces mesures, réalisées toutes les heures, quantifient le niveau de protons dans l'environnement direct de la sonde. Pour former de la musique, elles ont été associées à des fréquences précises et des notes sur une portée.



«Je voulais célébrer Voyager 1 et Voyager 2 dans une composition qui contient les mêmes quantification de protons effectuées en même temps par les deux sondes durant 37 ans, mais à des points différents de l'univers», a indiqué le scientifique-artiste dans les pages du quotidien britannique The Guardian. Les deux objets volants identifiés sont à des milliards de kilomètres de distance l'un de l'autre, mais désormais rapprochés dans cette «data sonification», comme l'appelle Vicinanza, cette mise en son de données numériques.

La sonde Voyager 1 a été lancée par la NASA en 1977 pour explorer les planètes externes du système solaire, soit Jupiter, Saturne et au-delà. Elle contient également un disque métallique résumant en quelques graphiques et sons l'existence d'une vie sur terre, et ce, pour expliquer la chose à d'éventuels esprits pensants ailleurs dans l'univers. Sa jumelle, Voyager 2 a une mission similaire, mais la mène sur une trajectoire plus lente et plus courbée. Elle est également censée prendre la relève de Voyager 1 en cas de panne.