L'amour, le livre et le numérique

Les fidèles sont déjà sous le charme. À l'occasion du lancement en format poche de son bouquin Quinze ans plus tard, l'auteur salement romantique Alexandre Jardin a décidé d'investir les mondes virtuels pour y transporter l'amour torride de Fanfan et Alexandre.

Depuis quelques jours, la romance entre les deux personnages s'expose sans vergogne sur le un site internet, Fanfan2.fr, qui propose une autopsie quotidienne des jeux amoureux inventés par l'un pour séduire l'autre. Comme il faut vivre avec son temps, l'objet numérique est également associé à une application pour les iPhone et les iPad — vous savez, cette tablette populaire sur laquelle Tou.tv ne fonctionne toujours pas! — ainsi qu'à un compte Facebook et Twitter. Naturellement. 

Dans le pur esprit du web dit participatif, le romancier invite aussi les internautes à imaginer une autre fin pour le bouquin et à modifier la trajectoire de leur insatiable amour en imaginant et en proposant des nouvelles mécaniques de séduction.

Alexandre Crusoé résume la chose en page d'accueil: «je prétends que faire lavabo commun peut éviter de faire un jour rêves à part. Étonner sa moitié chaque jour dans son coin est impossible. Mais tous ensemble, nous devrions y parvenir... Aidez-moi à enrichir Mes Recettes, pour mieux enchanter votre quotidien.»

Fleur bleue et tellement prévisible, l'aventure numérique du couple emblématique de la littérature contemporaine, incarné au grand écran par Vincent Pérez et Sophie Marceau dans les années 90, vient confirmer une histoire d'amour pas très neuve entre Alexandre Jardin et les nouvelles technologies. Elle a aussi le mérite de garder vivante cette petite flamme qui amène chaque jour, depuis quelques mois, l'industrie du livre et de la promotion à repenser en profondeur ses propres contours.