Apple s'ouvre à la liberté d'expression

image C'est un petit pas pour l'illustrateur américain Mark Fiore, mais un grand pas pour la liberté d'expression: après des mois de tergiversation, le géant Apple vient finalement de donner son feu vert à la diffusion sur son site d'applications pour téléphones intelligents, le fameux App Store, de son NewsToons. Le programme avait été initialement refusé par la multinationale parce qu'elle ridiculisait des personnalités publiques, chose qu'Apple refuse de cautionner, indiquent les documents relatifs à la mise en partage de ces applications.

Fiore a eu la chance de partager publiquement, et une nouvelle fois, son indignation il y a deux semaines après avoir remporté un prix Pulitzer dans la catégorie «caricaturiste». Hasard? Coïncidence? Mardi dernier, les gestionnaires de l'App Store ont décidé de revenir sur leur décision, résume le New York Times. La bataille est gagnée, mais toutefois pas la guerre: un groupe d'illustrateurs américains demande même à Apple d'alléger sa politique en matière d'humour et de politique. Effectivement, elle en a grand besoin.