Facebook: le grand artisan pour la paix?

image Inutile de la chercher plus longtemps. La recette pour la paix dans le monde, c'est finalement le site de socialisation en ligne Facebook qui semble la détenir. Un doute? Ça ne s'invente pas: l'armée israélienne vient en effet d'annuler une opération militaire secrète de son unité volante en Cisjordanie après que l'un de ses soldats ait éventé naïvement l'attaque sur sa page Facebook. «Mercredi, on va nettoyer (le village de) Qatana et jeudi, si Dieu le veut, on rentre à la maison», a écrit le militaire sur son mur d'information avec des détails sur l'heure de l'opération. Mis au parfum de cette fuite numérique, le commandant de la division a décidé de retenir ses hommes «de crainte que des informations divulguées parviennent à des groupes hostiles et mettent en péril des forces israéliennes», a indiqué un porte-parole militaire dans un communiqué cité par l'Agence France Presse (AFP). Le soldat, lui, a été condamné à «10 jours d'emprisonnement» mais a aussi été expulsé de son bataillon et de tout poste de combat, et ce, pour avoir brisé une règle martiale qui interdit aux soldats de transmettre des informations sensibles sur Internet, poursuit la dépêche.