L'encyclopédie Wikipédia est-elle vraiment l'expression d'une intelligence collective?

image La question mérite d'être posée et c'est d'ailleurs ce que fait l'américain Paul Duguid, spécialiste des médias qui a travaillé sur Wikipédia, dans les pages numériques de Rue89. Cette rencontre avec ce prof de Berkeley est fascinante. Elle dissèque également, avec finesse, le modèle de savoir démocratique lié à la célèbre encyclopédie en ligne ainsi que ses limites. Duguid met d'ailleurs les pendules à l'heure en parlant des technologies comme un moyen d'accéder à l'information, «la connaissance est un bien que nous acquérons par un engagement plus actif. Il est indéniable qu'Internet nous aide de bien des façons, mais je ne pense pas qu'il favorise (ni défavorise) la fiabilité», dit-il. Quant à la qualité d'ensemble de Wikipedia, l'universitaire reconnait qu'elle peut être «meilleure que la plupart de ses rivales en matière de culture populaire. [...] Elle peut donc humilier la Britannica sur les icônes populaires et la culture courante. Mais, en général, un article de Wikipédia est loin d'approcher la qualité de la même entrée dans une encyclopédie ou un dictionnaire digne de ce nom.»