L'univers de la mode en format portable

image Le monde de tissus (bien taillé, s'entend) n'y échappe pas. Dès demain, 19h, les accros aux téléphones intelligents et à la mode vont pouvoir marier leurs deux passions. Comment? En suivant en direct sur leur machine le dévoilement de la collection de prêt-à-porter automne-hiver 2010 de la maison Dolce & Gabbana. Une première, nous dit le magazine français à potins, Gala. La vague numérique a déjà frappé cet univers, comme nous l'avons déjà exposé dans ce blogue. Le magazine français, lui, se met du coup à pousser le bouchon un peu loin: «Imaginez: les inconditionnelles des fashion weeks n’auront bientôt plus besoin de sillonner le monde, et pourront attendre patiemment la semaine française de la mode à Paris (la meilleure). Il leur suffira d’être correctement équipées en matériel high-tech». Oui et non, puisque la superficialité et la culture du paraître, qu'alimente le secteur de la haute couture, carbure certes aux tendances, mais également au regard de l'autre, en groupe et en personne.