La couleur des chutes du Niagara contrôlée à distance

image À Vancouver, en ce moment, un drôle de sport est en train de se jouer. À l'invitation de la société ontarienne InteraXon, les visiteurs du pavillon de cette province, érigé en marge de la grande messe du sport (dont Radio-Canada n'a que des photos à offrir), peuvent en effet contrôler par la pensée la mise en couleur des chutes du Niagara, à 3000 km plus à l'est. Étonnant, non? Le magazine français L'Express en est d'ailleurs soufflé, comme en témoigne ce papier consacré à cette expérience en mnémo-techno-spatio-colore, comme on pourrait dire. Le papier décode d'ailleurs la chose en parlant des ondes alpha et bêta captées dans le cerveau des gens en phase de relaxation dans un fauteuil, à Vancouver, et qui, par effet de matérialisation, vont aller modifier la couleur de l'attraction touristique no 1 du Canada. Il fallait y penser.