Avis de recherche: 24 millions d'acheteurs de musique se sont volatilisés en deux ans

image Le chiffre vient du groupe de recherche NPD aux États-Unis et il est étonnant: en deux ans, l'industrie de la musique a perdu 24 millions de consommateurs qui, se sont volatilisés ou bien ont décidé de s'approvisionner ailleurs. Le Billboard, publication culte en matière de musique, donne les grandes lignes de l'analyse ici. Ainsi, entre 2007 et 2009, un contingent particulièrement bien étoffé d'amateurs de musique a cessé de passer au tiroir caisse pour assouvir leur besoin de mélodies. La décroissance est de 21 %. On note toutefois que les sommes dépensées par ceux qui restent ont grimpé de 2% sur cette période de temps. Par ailleurs, le nombre de personnes qui ont acheté de la musique en ligne a lui aussi diminué, indique l'étude. Il est passé de 35,2 millions de consommateurs en 2008 à 34,6 millions l'an dernier. Mais que les pourfendeurs de la gratuité se rassurent, cette baisse n'a pas alimenté pour autant la face obscure de la diffusion musicale sur la Toile: «Au même moment, il y a eu une énorme chute dans le nombre de fichiers échangés par l'entremise des réseaux de partage de particulier à particulier», poursuit l'étude. C'est toutefois du côté de la radio gratuite en ligne qu'il faudrait regarder, puisque ce secteur a vu sa popularité croitre de 41 % en un an. Révolutionnaire, comme on dit.