Plaidoyer pour la bande dessinée interactive

image Du numérique à l'interactif, la mutation ne vaut pas juste pour le livre. La bande dessinée aussi semble partie sur le chemin. C'est en tout cas ce que laisse présager cette analyse intéressante du site du9.org qui, en quelques lignes, prêche pour l'avènement d'une bédé qui, au delà des codes binaires, va véritablement sortir de ses codes formels pour conjuguer son existence sous différentes formes, plateformes et formats. «La bande dessinée numérique, qu’il s’agisse de bande dessinée numérisée ou de bande dessinée spécifiquement créée pour les supports numériques, reste envisagée par les auteurs et les éditeurs sous le paradigme et les codes de la bande dessinée papier», peut-on lire. Or, c'est justement l'erreur que fait le 9e art et qui devrait plutôt se mettre en conversation avec son public, expose-t-on, avant de faire entrer l'histoire en boîte dans le monde de la bande dessinée numérique interactive qui deviendrait alors «rien de moins qu’un nouveau médium». Et bien sûr, c'est un point de vue à considérer. Pourquoi pas.