Mettre l'univers de la mode en 3D

image C'est ce qu'on appelle filer la mutation, à l'anglaise. À l'occasion de la semaine de la mode qui va se tenir à Londres dès le 23 février prochain, l'univers de tissus et celui de la trois dimensions vont finalement se tisser ensemble. C'est en tout cas ce que vient d'annoncer la maison Burberry qui prévoit transmettre en format 3D, et à travers le monde, le défilé mettant en vedette sa nouvelle collection. Le blogue spécialisé dans la chose vestimentaire, StyleList UK, vient de lever le voile sur la chose. Dans les grandes lignes, l'événement se prépare donc à être diffusé dans des salles triées sur le volet à Paris, New York, Los Angeles, Dubaï et Tokyo. Comme il est de rigueur dans ce milieu où tout est toujours très excitant, la rencontre entre les mannequins et la 3D va se faire sous la supervision du designer Christopher Bailey, directeur de la création de Burberry, qui a dessiné pour l'occasion une paire de lunette spéciale afin de vivre la sensation de profondeur tout en suivant des yeux un défilé où, paradoxe suprême, le superficiel risque d'être de mise. «La technologie 3D technologie va permettre à l'assistance de se retrouver à Londres, dans cet espace, pour voir les couleurs et les tissus mais aussi entendre la musique et faire partie de ce moment quand tout finalement se réunis ensemble.» Pour ceux qui n'y croient pas, une version 2D doit aussi être présenté sur la Toile.