Public Enemy peine à se faire soutenir en ligne

image Le nouveau modèle d'affaire est stimulant, mais il peut être difficile à stimuler. Parlez-en à la formation hip hop Public Enemy. En octobre dernier, le groupe formé par Chuck D et Flavor Flav a décidé de financer la production de son prochain album en passant par le site Sellaband, un drôle d'espace en ligne où les internautes sont invités à miser sur des productions musicales de célébrités pour mieux leur donner vie. Objectif visé par le duo de Long Island? 250 000 $. Or, à coup de 25 $ par visiteurs, ce n'est que 72 025 $ que ces ennemies publics ont réussi à amasser pour le moment, soit à peine 28 % de l'argent nécessaire pour entrer en studio. La révolution annoncée par le cyberespace est belle, mais pour en profiter, Public Enemy va devoir forcer un peu plus pour amener les internautes à y croire.

À voir en vidéo