Le petit commentaire qui conduit au poste de police

image En France, les politiciens ne badinent pas avec les commentaires les concernant laissés ici et là par de simples internautes sur la Toile. Une jeune mère de famille vient d'ailleurs d'en faire les frais, elle qui s'est retrouvée face à la Brigade de répression de la délinquance contre les personnes — c'est la police — pour avoir simplement traité la secrétaire d'état à la Famille, Nadine Morano, de... «menteuse». C'est le quotidien Le Parisien qui rapportait cette histoire délirante la semaine dernière. À la demande de la politicienne, la police française est en effet partie à la chasse aux citoyens ayant émis un commentaire sur Mme Morano, de droite, dans la foulée d'une vidéo l'a mettant en scène entrant discrètement dans une réunion politique de Ségolène Royale pour confronter son adversaire de gauche. L'objet visuel a été diffusé sur Youtube ainsi que sur Daily Motion où plusieurs visiteurs se sont fendus de remarques plus ou plus gracieuses à l'endroit Mme Morano. Mais pour la mère de famille, la réaction la plus disgracieuse vient certainement de la police qui agit de manière «complètement disproportionné» en traquant des citoyens qui s'expriment.

À voir en vidéo