Le dico n'est pas mort

image Les oiseaux de malheur vont devoir revoir leurs prévisions. À l'heure du tout internet, de la prolifération des bases de données et encyclopédies en ligne, le bon vieux dictionnaire imprimé n'a pas encore dit son dernier mot. Les éditions Larousse viennent d'ailleurs d'en donner une belle preuve en lançant aujourd'hui la troisième édition du Petit Larousse des films, cuvée 2009, le tout pour un gros 1028 gr. de pur bonheur, quant on est cinéphile, s'entend. Sous la couverture cartonnée, on y retrouve en 600 pages, 3000 films classés par ordre alphabétiques qui dévoilent tous ces détails qui font frétiller les aficionados du septième art (nom du troisième assistant au son, nom du huitième acteurs de soutien, responsable des costumes, etc...). Signe des temps, Slumdog Millionnaire ainsi qui l'épidémique Bienvenue chez les Ch'tis font leur entrée dans cette bible consacrée au cinéma. Une bible en forme de brique que Larousse lance dans une mare d'informations que l'on croyait sous le contrôle d'Internet Movies Data Base — IMDb pour les intimes — ou encore de Wikipedia qui, de toute évidence, n'ont pas encore gagné.

À voir en vidéo