Bas les masques

imageEst-ce le début d'une petite révolution? Le silence parfois dérangeant des afficheurs sur l'identité des personnes — ou entreprises — qui cherchent à nous joindre sur un cellulaire pourrait devenir bientôt qu'un mauvais souvenir. C'est du moins ce que promet une entreprise américaine qui prétend avoir trouvé la parade à cette domination de l'anonyme et autres «ID Bloqué».

TrapCall, c'est le nom du logiciel développé par la compagnie TelTech Systems, se prépare en effet à faire tomber les masques. Comment? En exploitant une particularité téléphonique qui force l'identification des appels entrants sur les numéros gratuits de type 1-800 puisque les propriétaires de ce genre de ligne règlent la facture pour celui qui lui lâche un coup de fil. Or, en installant TrapCall sur son cellulaire, ce dernier va automatiquement détourner tous appels anonymes sur une ligne 1-800 opérée par TelTech Systems, forçant ainsi l'interlocuteur à décliner son entière identité. L'info est par la suite transmise sur le cellulaire en quête de transparence. Efficace pour le moment sur les systèmes sans-fil d'AT&T aux États-Unis et de T-Mobile, l'application se prépare à se répandre dans les prochains mois ailleurs sur la planète sans-fil, annonce la compagnie.

À voir en vidéo