Et si la croix du mont Royal devenait... une flèche!

Les deux artistes ont imaginé la croix du mont Royal en flèche lumineuse qui pointe vers le ciel, dans une exposition récente au Centre Clark.
Photo: Emmanuel Galland et François Lalumière Les deux artistes ont imaginé la croix du mont Royal en flèche lumineuse qui pointe vers le ciel, dans une exposition récente au Centre Clark.
Elle semble mal aimée, la croix, par les temps qui courent. En particulier celle du mont Royal. Comme si une croix n'avait plus sa place comme symbole fort de Montréal et qu'il fallait l'éliminer, la transformer ou la remplacer par un autre objet.

Hier, quelqu'un proposait d'intégrer ce symbole religieux aux lettres MTL géantes qui deviendraient une vitrine pour Montréal. Aujourd'hui, on transformerait plutôt la croix en immense flèche lumineuse qui pointe vers le ciel!

En apprenant le projet de transformer la croix du mont Royal en gros MTL lumineux pour le 375e anniversaire de Montréal, Emmanuel Galland a fait un petit soupir: il a lui-même déjà proposé sa propre transformation pour le symbole montréalais par excellence.

L'artiste et son complice François Lalumière ont imaginé la croix du mont Royal en flèche lumineuse qui pointe vers le ciel, dans une exposition récente au Centre Clark.

Il est drôle, Emmanuel Galland. Il qualifie lui-même son projet «d'utopiste et iconoclaste». «Avec la flèche, on regarde vers l'avenir, vers l'univers, vers d'autres planètes, on regarde ailleurs», dit-il. Au bout du fil, on devine un sourire en coin. Ou un petit clin d'oeil.

La flèche symbolise aussi la lance utilisée par les Premières nations au temps de la colonisation, explique-t-il. Elle symbolise un pan de notre histoire. Certains croient qu'il s'agit d'un symbole macho — le sigle du sexe masculin —, mais la flèche du mont Royal se voudrait plutôt pacifiste, selon lui.

Rien à voir, en tout cas, avec une forme de mise en marché ou de branding de Montréal. Rien de tape-à-l'oeil non plus. «On est des artistes, pas des gens de marketing», dit Emmanuel Galland.

«Nous respectons le patrimoine : nous n'habillons pas la croix, ne la déguisons pas, ne la tournons pas au ridicule, ajoute-t-il. Nous l'actualisons dans le sens de l'histoire et hors des querelles religieuses et partisanes. Plutôt : nous la rehaussons. Il s'agit bien d'une requalification de la croix en flèche et cela se fait sans artifice : avec uniquement ses éléments constituants.»
6 commentaires
  • Mona Gagné - Inscrite 5 novembre 2014 19 h 41

    WOW!!! MOI J'ACHÈTE

    Quelle bonne idée mes amis. Un pied dans la modernité et l'autre dans l'histoire avec le nouveau pont "Samuel de Champlain". C'est parfait. Je suis certaine que ce clin d'oeil attirerait, effectivement, les yeux de partout. Moi, je mets dans mon "panier". Un symbole, voilà. Ce n'en est pas un religieux mais qu'importe. C'est, à mon avis, un symbole d'ouverture sur le monde. Ceux-là doivent être montrés, les autres peuvent très bien vivrent dans nos chaumières. L'Africain, le Tunisien, l'Israëlien et le Gazaoui connaissent la flèche, symbole connu de tous pour le meilleur et pour le pire.

  • Denis Larose - Abonné 5 novembre 2014 20 h 24

    et pourquoi pas un symbole de l'arbre

    La croix dans la civilisation maya symbolise l'arbre, dont les pieds sont bien enracinés dans la terre, et la tête pointe vers les cieux, et les branches unissent.

    Pourquoi pas garder ce symbole certes chrétien, mais aussi universel. Le symbole chinois pour l'arbre est aussi une croix (mais avec un petit bras sous le plus grand)

  • Anne Léveillé-Giguère - Inscrite 5 novembre 2014 22 h 03

    Franchement.

    Pendant que je lis ceci, je rate des nouvelles sérieuses.

  • - Inscrite 7 novembre 2014 00 h 03

    Insignifiant

    Certains font une fixation sur cette croix du Mont-Royal. Pourquoi toujours vouloir en faire autre chose? Une flèche!? C'est insignifiant, autant que le MTL. Ça ne vous tenterait pas de vous attaquer à la tour du stade olympique qui elle est visible de partout sur l'Ile de Montréal?

  • Léonce Naud - Abonné 7 novembre 2014 07 h 26

    Flèche lancée à la verticale

    Une flèche lancée à la verticale risque de retomber sur son expéditeur.