Bornéos: aussitôt arrivés, aussitôt retirés

Les deux Bornéos, installés le 10 juillet et activés quatre jours plus tard, faisaient partie d'un projet-pilote de l'arrondissement.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Les deux Bornéos, installés le 10 juillet et activés quatre jours plus tard, faisaient partie d'un projet-pilote de l'arrondissement.
Moins d’une semaine après leur installation, les Bornéos, ces bornes-fontaines devenues fontaines par les bons soins de l’Association des designers industriels du Québec (ADIQ), ont dû être retirés à la demande du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).

Installées aux angles des rues Saint-Laurent et Mont-Royal et De Bréboeuf et Mont-Royal, les deux fontaines inusitées qui permettaient de boire directement à l’eau des bornes-fontaines avaient été activées le 14 juillet dernier. L’arrondissement du Plateau‑Mont-Royal prévoyait déplacer les dispositifs tout au long de l’été afin d’évaluer la réceptivité des passants et des résidants du secteur.

Quelques jours à peine après leur mise en service, l’arrondissement a toutefois dû procéder à leur retrait afin que le SIM puisse procéder à de nouveaux tests.

Les nouveaux dispositifs avaient été préalablement testés par les services de l’eau et des incendies de la Ville. Ces services essentiels se réservaient toutefois le droit d’exiger des vérifications supplémentaires tout au long de la saison estivale.

Par courriel, le SIM précise que «d’autres tests [ont été effectués depuis la mise en fonction sur le terrain des Bornéos] et que ces derniers se sont avérés insatisfaisants». Le Service n’a toutefois pas précisé de quelle nature sont ces «nouvelles données» qui ont mené au retrait du projet-pilote.

Dans son courriel, le SIM précise qu’il «évalue présentement la possibilité d’installer d’autres types d’équipements qui viendront répondre à ses critères opérationnels». Les installations de l’ADIQ ont coûté 5000 $ chacune.

Le SIM devrait rendre sa décision concernant la réinstallation des Bornéos d’ici au vendredi 25 juillet.

À voir en vidéo