Retrouver son vélo volé sur Internet

Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir
L'histoire fait le tour du Web depuis dimanche lorsqu'un internaute l'a racontée sur le très achalandé Reddit.com : elle se fait voler son vélo, apprend que le voleur l'a mis en vente sur Craigslist, fixe un rendez-vous avec lui en se faisant passer pour une acheteuse intéressée, demande tout simplement à l'essayer et prend le large.

Or Kayla Smith, cette barmaid de Vancouver à qui le voleur a demandé de ne pas s'éloigner pour son essai, n'est pas la seule victime de vol à s'être chargée personnellement du dossier.

Il y a un peu plus d'un an, Danny Lesh, de Washington D.C., a subi le même sort. Ayant aperçu son vélo volé sur Craigslist, il a averti la police et fixé un rendez-vous avec le voleur. La police n'a pas envoyé de renfort, alors Lesh s'est tout simplement rendu seul. «J'étais furieux et j'étais déterminé à le reprendre», dit-il dans cette entrevue qu'il a donnée à une station locale. À Denver, Kathryn Lucas a fait la même chose en 2011.

La police est bien au fait du rôle que peut jouer Craigslist dans la liquidation de biens volés. «Craigslist est un site pratique pour les citoyens qui veulent trouver les objets dont ils ont besoin», a écrit la GRC en avril 2012. «Toutefois, il est aussi facile pour les criminels de se débarrasser d’articles volés de cette façon. Les policiers connaissent cette possibilité et c’est pourquoi nous surveillons activement les sites comme Craigslist pour retrouver des articles volés.»

Le Service de police de la Ville de Montréal recommande essentiellement de faire buriner tout vélo et, advenant son vol ou son apparition sur un site de petites annonces, de le déclarer à la police. Quant à la méthode du justicier? «On ne recommande pas de prendre la justice entre ses propres mains, peu importe le cas», dit le sergent Laurent Gingras. «On ne sait pas sur quel genre d'individu on peut tomber. Quelle sera sa réaction? C'est un risque.»