Au sujet des marchés pendant la campagne

Comment les marchés vont-ils réagir le 3 mai au matin? Parions ceci: dans la mesure où le gouvernement pourrait fort bien être conservateur et minoritaire encore une fois, la réaction sera celle d'un haussement d'épaules. À moins que...!

Depuis le début de la campagne, la Bourse de Toronto a grimpé légèrement puis est revenue à son point de départ, soit environ 13,900 points. Le dollar canadien est passé de 1,02 $US  à 1,05 $US.

«Malgré les récents sondages, les marchés financiers ne semblent pas anticiper de gros changements dans la paysage politique. Il anticipe un gouvernement conservateur majoritaire ou un statu quo», m'a dit le 27 avril l'économiste en chef de la Banque Nationale, Stéfane Marion.

«Mais si j'augmente la probabilité d'une coalition, ce qui n'est pas le scénario qu'on entrevoit à la Banque, oui ça pourrait avoir un impact. Si c'était un impact qui perdure, ça, il faudrait voir.»

Rendez-vous le 3 mai.