L'infopub d'Ignatieff et le faux sondage de Layton

Le dernier droit de la campagne commence et les partis rivalisent d'imagination pour attirer l'attention et faire sortir leur vote.

Aujourd'hui, dimanche de Pâques, le Parti libéral du Canada s'est payé une infopub de 30 minutes, rien de moins, sur les chaînes Global et City TV (Toronto). Un événement rare en marketing politique au Canada, qui a permis de montrer Michael Ignatieff en action dans ses "Town Hall Meetings", les rassemblements où il répond aux questions du vrai monde, sans que ce soit arrangé. Il en a fait une spécialité et le PLC a voulu le montrer.

Le parti affirme que plus de 500 000 personnes ont regardé ce 30 minutes acheté pendant l'après-midi. Ce n'est pas énorme, mais c'est plus qu'un vrai Town hall meeting! L'histoire ne dit pas combien l'exercice a coûté... ni si l'effet sera au rendez-vous. (Surtout en plein après-midi...)

Dans le cas du NPD au Québec, on mise depuis quelques jours sur du télémarketing... plutôt étrange.

Je me suis moi-même fait appeler à la maison par... un enregistrement. Une voix affirme qu'il s'agit d'un sondage électoral et qu'il n'y aura que quelques questions à répondre en appuyant sur les touches du téléphone.

Tout va bien jusqu'à la première question, qui commence ainsi: "Le NPD est en montée fulgurante au Québec et pourrait remporter plusieurs sièges, en avez-vous entendu parler...?" Euh...

Puis, les questions s'enchaînent et on comprend que c'est une pub du NPD tellement les questions ne sont pas objectives.

Bizarre (fausse représentation?) de le présenter comme un "sondage électoral" et ne jamais dire que c'est fait au nom du NPD...

Disons que les vrais sondeurs électoraux (Léger, Crop, Nanos, etc.) ne doivent pas trop apprécier le mélange des genres! :)