Sondage : les trois principaux partis toujours à égalité

Le deuxième débat des chefs présenté jeudi dernier n’a pas permis de départager les trois principaux partis, selon le plus récent sondage Nanos réalisé pour le Globe and Mail et CTV, mais les libéraux semblent élargir leur bassin d’appuis potentiels.

Le coup de sonde dévoilé lundi matin révèle que le Parti conservateur (PCC, 31 %), le Parti libéral du Canada (PLC, 29,4 %) et le Nouveau Parti démocratique (NPD, 29,1 %) se trouvent toujours à égalité dans les intentions de vote, à l’intérieur de la marge d’erreur. Le Parti vert (PV) se retrouve à 5,5 % et le Bloc québécois (BQ), à 3,8 %.

Le sondage Nanos de la semaine dernière offrait un portrait similaire, avec le NPD légèrement en avance (31,3 %), talonné par le PLC (30,3 %) et le PC (30,2 %). Le PV récoltait 4,3 %, contre 2,6 % pour le BQ.

Le dénouement de la course est donc imprévisible à un mois de l’élection, mais les nouvelles sont bonnes pour les troupes de Justin Trudeau. Lorsqu’on demande aux électeurs s’ils envisagent de voter pour l’un ou l’autre des partis, 48,9 % des répondants considèrent aujourd’hui le Parti libéral, comparativement à 44,9 % pour le NPD et 39,1 % pour le PCC.

Ces chiffres indiquent que les libéraux ont fait le plein d'« électeurs accessibles » au cours des dernières semaines, tandis que les néodémocrates ont vu des appuis potentiels leur glisser entre les doigts. Il y a un mois, un vote pour le NPD était envisagé par 49,2 % des répondants, comparativement à 47,2 % pour le PLC et 38,8 % pour le PCC.

Ces données démontrent le potentiel de croissance des libéraux, a expliqué Nik Nanos en entrevue au Globe and Mail.

Le plus récent sondage national de Nanos s’appuie sur un échantillon de 1200 entrevues téléphoniques étalées sur trois jours entre le 18 et le 20 septembre. La marge d’erreur est de 2,8 %, 19 fois sur 20.

Pour ce qui est du Québec, le sondage Nanos/Globe and Mail/CTV place toujours le NPD loin devant à 41,2 %. Suivent dans l’ordre le PLC (24,5 %), le BQ (15,5 %), le PCC (14,1 %) et le PV (3,4 %).

La portion québécoise du sondage est basée sur un échantillon de 261 répondants et comporte une marge d’erreur de 6,1 %, 19 fois sur 20.
2 commentaires
  • Sylvain Auclair - Abonné 21 septembre 2015 14 h 42

    L'important, c'est le nombre de sièges

    Voyons deux projections:
    Threehundredeight.com : PCC: 126; PLC: 101; NPD: 110; Vert: 1; Bloc: 0.
    Silatendancesemaintient.ca : PCC: 112; PLC: 103; NPD: 122; Vert: 1; Bloc: 0.

  • Jean-François Trottier - Abonné 22 septembre 2015 11 h 59

    Conclusion.....

    Quelle que soit la façon de lire ces résultats ponctuels, on en arrive toujours au résultat que le PCC est là pour rester, et même qu'il est aujourd'hui le parti "naturel" du pouvoir.

    Un genre de GOP quoi, le parti qui imprime non seulement ses méthodes mais aussi celles dont devront tenir compte tout parti qui gouvernera le Canada au cour4s des 40 prochaines années, sinon plus.

    Appelons une fatalité, une interminable tempête peut-être, en tout cas le glissement du Canada vers son statut de 51ème état est chose faite. Comme quoi le pire arrive parfois.