Sondage: dans un mouchoir de poche

Ils sont tous dans un mouchoir de poche. Coude à coude. À égalité statistique. Selon un sondage Nanos Research publié mardi, les trois grands partis fédéraux auraient obtenu environ 30 % si des élections avaient eu lieu cette semaine. 

Nanos donne 30,1 % des intentions de vote aux conservateurs, 29,9 % aux libéraux et 29,1 % pour le NPD. En considérant la marge d'erreur, on ne peut conclure qu'une chose: c'est une lutte à trois qui se profile un peu partout — et chaque parti peut espérer gagner (ou craindre de perdre). 

Par rapport au mois dernier, Nanos calcule que les conservateurs ont perdu un point et le NPD deux. Les libéraux en ont gagné 2,6. 

Au Québec (échantillon de 206 personnes), le NPD est premier avec 37 % des intentions, devant les libéraux (28 %), le Bloc québécois (19 %) et les conservateurs (12 %). 

Par rapport aux plus récents sondages, le Nanos prévoit une lutte plus serrée — tant à l'échelle nationale qu'à celle québécoise. Le dernier CROP donnait dix points de plus au NPD dans la province. 

Il faut dire que Nanos utilise une méthode de sondage téléphonique par rotation, plus étendu dans le temps. L'échantillon total compte 1000 personnes qui ont été sondées dans les dernières quatre semaines. À chaque semaine, la firme sonde une nouvelle tranche de 250 personnes, et remplace les résultats obtenus auprès des 250 personnes interrogées à l'autre bout de la chaîne.

La marge d'erreur officielle est de 3,1 %, dans 19 cas sur 20.