Hivernage

Photo: Catherine Lalonde
Bientôt il y aura (peut-être, espérons...) une mince couverture de neige sur le toit de la p’tite biblio. Bientôt il faudra balayer à la mitaine les flocons qui tomberont sur les tablettes lorsqu’on en ouvrira la porte. Les échanges de livres se font, depuis un moment déjà, plus rares, ralentis par les températures plus basses et la noirceur qui écourte les soirées. Les passants ont le nez dans leur col, le regard bas, la curiosité engourdie. Ne reste que les très fidèles qui font vivre la bête à bouquins pendant la saison morte.

Et les billets, ici aussi, ont diminué. 

Suivons ce rythme, donc. Ce blogue entre en hivernage.

De retour au regain du printemps.