La pose virale

Il s'agit du mot de la langue anglaise qui connaît la plus flagrante progression.

Tebowing.

En quelques semaines, le terme est devenu à ce point populaire que le Global Language Monitor l'a officiellement reconnu lundi.

Il y a d'abord eu le planking, une pratique bizarre consistant à se faire photographier faisant la planche dans un environnement incongru. Le phénomène s'est répandu à vitesse grand V dans les internets.

Puis, fin octobre, après une spectaculaire remontée de fin de match, le quart-arrière des Broncos de Denver Tim Tebow, un jeune homme très croyant, a posé un genou au sol et mis sa main sur son front, tête basse, pour prier. Il répète d'ailleurs fréquemment le geste, avant, pendant et après les joutes.

Et bien du monde s'est mis à l'imiter. Tebow ne présente pas des statistiques époustouflantes, même qu'il est un quart plutôt moyen à l'échelle de la NFL, mais il fait énormément jaser, surtout que les Broncos en sont maintenant rendus à six victoires consécutives.
5 commentaires
  • Pierre-R. Desrosiers - Inscrit 14 décembre 2011 06 h 31

    À genoux ...

    S'il se met si souvent à genoux, le jeune homme a sûrement des ancêtres canadiens français. Des Thibault, peut-être?

    Desrosiers
    Val David

  • M. Miclot - Inscrit 14 décembre 2011 08 h 18

    Quelle pitié

    Quand on est rendu à prier dieu pour un match sportif, on retourne vraiment au paganisme. La prochaine étape sera sans doute la lecture des entrailles de poulets écorchés vifs devant les foules délirantes des matchs sportifs.

  • Van Basten - Inscrit 14 décembre 2011 22 h 36

    @ M. Miclot

    Ce que vous décrivez ressemble étrangement aux "gimmicks" que l'on voyait dans la vieille WWF

  • Jacques Anar - Inscrit 20 décembre 2011 09 h 36

    Peuple à genoux...

    Et dire qu'à une certaine époque, on chantait: " C'est le début d'un temps nouveau!" On a changé la chanson pour un vieux Te Deum bien faisandé...
    J'aime mieux en rire que d'en pleurer.

  • Fabien Nadeau - Abonné 21 décembre 2011 07 h 49

    Sport-spectacle

    Le p'tit Jésus dans la game, ça fait un bon show. Tant que ça va être payant...