La machine qui «pense»

Créée en 1964, l'émission Jeopardy! tient l'antenne sans interruption depuis 1984 et est sans contredit le jeu-questionnaire télévisé le plus populaire aux États-Unis.

Ces jours-ci, Jeopardy! tente une expérience singulière: un superordinateur comme concurrent, opposé aux deux meilleurs joueurs de l'histoire de l'émission, Brad Rutter (gains en argent) et Ken Jennings (nombre de victoires). La machine s'appelle Watson, du nom du fondateur d'IBM, la firme qui a mis les cinq dernières années à la perfectionner.

La première partie de la joute (vidéos ci-bas) a été diffusée hier, et le tout se poursuit ce soir et demain, à 19h au réseau NBC.

Les sites web de Jeopardy! et d'IBM donnent de plus amples informations sur la chose.



5 commentaires
  • Fwank - Inscrit 16 février 2011 11 h 36

    Ça fait peur !!

    Terminator is coming !!

  • André Lacombe-Gosselin - Abonné 16 février 2011 22 h 41

    Bravo aux concepteurs de cette machine

    Le cerveau humain - dont, semble-t-il, nous n'utilisons encore qu'une infime partie - a réalisé cet exploit mécanique limité à un seul shéma (Q/R), un seul système d'analyse (comparaison de mots), etc. Le cerveau humain a pourtant des dimensions 1000 fois petites que cette grosse machine.
    Comment peut fonctioner le cerveau d'une fourmi, ou celui d'un maringouin? Nous sommes encore à des distances incommensurables de notre potentiel réel en tant qu'humains, mais nous nous comportons pire que les fourmis ou les maringouins en nous auto détruisant avec la Terre que nous habitons... Trouverons-nous un jour les moyens de nous conscientiser et d'apprendre de nos erreurs passées comme le fait apparemment "Watson" dans cette émission ?

  • Claude Coulombe - Abonné 17 février 2011 23 h 01

    Un jalon dans la genèse de Machina Sapiens...


    La victoire convaincante d'une machine, plus prosaïquement du logiciel Watson d'IBM, face aux deux meilleurs joueurs en chair et en os de l'histoire du jeu télévisé « Jeopardy » marque une étape importante dans le progrès de l'intelligence artificielle.

    Tout comme pour le jeu d'échecs lorsque Deep Blue, également d'IBM, battit Gary Kasparov, le champion du monde en titre, en 1997, une tâche réputée difficile, subtile et faisant appel à des connaissances encyclopédiques, voire de l'intelligence, vient d'être accomplie par un programme informatique.

    Quoi de plus intelligent, du moins au niveau symbolique, qu'un champion d'échecs ou de Jeopardy! Ce sont des symboles, des porteurs de ce que nous appelons intelligence.

    Beaucoup plus qu'un simple coup de publicité pour IBM, cette victoire traduit les progrès importants accomplis ces dernières années en traitement de la langue naturelle, en représentation de la connaissance et en raisonnement probabiliste alliés aux techniques sophistiquées des moteurs de recherche.

    Bien sûr on argumentera que ce n'est qu'une mécanique complexe, un idiot savant, mais Watson qu'on pourrait qualifier de moteur de recherche intelligent (bien que non connecté à Internet pendant sa performance) fait preuve d'un comportement intelligent.

    Tout comme l'avion ne vole pas comme un oiseau, l'ordinateur ne pensera pas nécessairement comme un humain. Cela dit, quand quelque chose ressemble à un chat, miaule comme un chat, ronronne comme un chat et attrape une souris comme un chat, on conclura forcément que c'est un chat, ou du moins une sorte de chat.

    C'est une preuve de plus que l'intelligence artificielle n'est pas une utopie!

  • Éric Lavoie - Inscrit 19 février 2011 04 h 44

    L'intelligence est un outil

    Au service de quoi, de qui? Quelle motivation sera servie par cet outil?

  • Emmanuel - Inscrit 22 février 2011 11 h 42

    Intéressant

    Amusant, l'avatar me rapelle vaguement Hal 9000!

    Un ordinateur comme celui présenté est un expert pour un objectif précis : jouer à Jeopardy. Ça n'enlève rien au cerveau humain, conscient de sa propre existence.

    L'ordinateur est une système avec unité centrale, le cerveau est un processus décentralisé.

    La poussé technologique est étonnante par contre!